Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Allons-nous échapper au frelon asiatique cet été dans la Somme ?

-
Par , France Bleu Picardie

Une quarantaine de nids ont été détruits dans la Somme depuis le début du mois de juin. C'est moins que l'été dernier à la même période. Cette situation étonne les apiculteurs du département.

Frelon asiatique
Frelon asiatique © Maxppp - David Becus

Somme, France

Il est tellement redouté que son absence est remarquée. Le frelon asiatique n'est pas au rendez-vous de l'été comme les autorités le craignaient. La Préfecture de la Somme avait même lancé cet hiver un plan d'action de lutte contre cet insecte, ennemi numéro 1 des abeilles. 

Mais nous voilà au cœur de l'été et seulement une quarantaine de nids ont été découverts et détruits depuis le début du mois de juin dans la Somme. "On est étonné" concède Daniel Boidin, le président du groupement de défense sanitaire des abeilles de la Somme (GDSA) qui "s'attendait à en voir plus".

Il n'y a pas de données chiffrées et précises qui permettent de comparer le nombre de signalements à la même période l'an dernier mais selon l'apiculteur et la Préfecture de la Somme, il y en a moins que l'année dernière et c'est cela qui est surprenant. "Nous avons peu de recul sur le sujet" explique Daniel Boidin puisque le frelon est arrivé dans notre département en 2017.

Une augmentation exponentielle

"On ne peut que comparer avec les départements voisins où il est arrivé plus tôt. Par exemple, en Seine-Maritime la première année, ils ont eu 800 nids, l'année suivante presque 4 000 et c'est comme ça dans tous les départements". L'augmentation est exponentielle. Par conséquent, il s'attendait à "en voir plusieurs milliers cette année dans la Somme" puisque l'an dernier 472 nids ont été repérés et détruits entre le mois de juin et le mois de septembre.

Une année sans frelon et sans guêpe ?

Daniel Boidin s'interroge donc sur les raisons de cette absence sans avoir vraiment de réponse. Comme il y a des années à guêpes et des années sans guêpe, en fonction de la rigueur ou de la douceur de l'hiver notamment, y aura-t-il des années sans frelon asiatique ? "C'est difficile à dire" note encore Daniel Boidin qui reste prudent et surtout méfiant.

Rendez-vous en août

L'été est loin d'être terminé et même si juillet commence doucement, le mois d'août pourrait être bien différent. "L'an dernier le pic à eu lieu en août" se souvient l'apiculteur qui a compté une quinzaine de signalements de nids de frelon chaque jour. "Si on passe le 15 août sans avoir eu de recrudescence, là on pourra peut-être penser qu'on y a échappé" conclut-il.

Rappel des règles en cas de découverte d'un nid

Si vous découvrez un nid de frelon asiatique, votre premier interlocuteur est la mairie de votre commune. C'est elle qui se chargera de transmettre l'information à la Préfecture accompagnée d'une photo du nid en question.

Ne tentez jamais de détruire vous-mêmes un nid. Si jamais, il se trouve sur la voie publique ou dans un établissement public, les pompiers se chargeront de sa destruction. S'il se trouve sur un terrain privé, il faut faire appel à une entreprise spécialisée dont les frais sont à la charge du propriétaire.

Les pompiers sont intervenus sur quatre nids dans la Somme

Depuis début juin, les pompiers de la Somme ont dû intervenir pour la destruction de quatre nids situés dans des lieux publics ou accueillant du public recense la Préfecture de la Somme :

  • Un centre médical à Doullens
  • Une école primaire à Braches
  • Une école primaire à Amiens
  • Le zoo d'Amiens
Choix de la station

France Bleu