Agriculture – Pêche

Année exceptionnelle à Châteauneuf-du-Pape pour les transactions foncières

Par Mélodie Viallet, France Bleu Vaucluse mercredi 11 octobre 2017 à 19:00

Le village de Châteauneuf-du-Pape
Le village de Châteauneuf-du-Pape © Radio France - Mélodie Viallet

C'est du jamais vu ! En 2017, 5% du vignoble de Châteauneuf-du-Pape a changé de main. De nombreuses transactions foncières qui font monter les prix des vignes au grand regret des producteurs locaux

2017 restera une année exceptionnelle pour les transactions immobilières à Châteauneuf-du-Pape. Sur 3.200 hectares, c'est près de 150 hectares qui ont été négociés, soit 5% du vignoble. Des investisseurs extérieurs à la commune, mais qui restent tous français, des vignerons d’autres régions, des négociants en vin ou de grands groupes d'investisseur.

L’inquiétude des producteurs locaux

Aujourd’hui un hectare est vendu entre 400.000 à 500.000 euros, c’est cinq fois qu’il a vingt ans. Et plus, il y a de transactions, plus les prix des vignes s’envolent. Et c’est bien çà qui inquiète les vignerons locaux. Pour Thierry Sabon président de la fédération des syndicats de producteur de Châteauneuf-du-Pape ce qui est problématique c’est que les jeunes vignerons de la commune qui ont hérité de domaines risquent d’avoir du mal à s’agrandir : " Les prix sont tellement élevés qu’il devient quasiment impossible qu’acquérir de nouvelles terres, c’est bien dommage car les jeunes vignerons ne pourront pas agrandir leur domaine et répondre à la demande". Même si Thierry Sabon nuance : "Ces transactions restent néanmoins tout à fait positive pour l’appellation Châteauneuf-du-Pape".

Année exceptionnelle à Châteauneuf-du-Pape pour les transactions foncières : Ecoutez le reportage

Des bouteilles de Châteauneuf-du-Pape - Radio France
Des bouteilles de Châteauneuf-du-Pape © Radio France - Mélodie Viallet

« Très bon pour l’économie locale »

Bien sûr, c’est aussi, le point de vue de Michel Verrier, c’est le fondateur de la société immobilière Vinea. Une Société qui a géré 40% des transactions foncières sur Châteauneuf-du-Pape en 2017. C’est la plus belle année qu’il ait connu depuis la création de son entreprise :"C’est du jamais vu ! C’est l’équivalent des ventes cumulées durant les 10 dernières années". Et pour lui évidement : "C’est très bon pour l’économie locale, quand les investisseurs arrivent ils apportent des moyens financiers, et pour certains ils remettent à niveau des parcelles tombées en désuétudes". Dès qu’il y a des "financiers nouveaux l’économie est prospère et se développe" ajoute-il.

Mais seul bémol, avec cette hausse du foncier, il est fort probable que la bouteille de Châteauneuf-du-Pape augmente aussi ces prochaines années.