Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Année record pour les coquilles Saint-Jacques

Nouveau record pour les stocks de coquilles Saint-Jacques. L'Ifremer a étudié la ressource et publie des résultats très satisfaisants, en baie de Seine et baie de Saint-Brieuc.

L'Ifremer réalise des études sur les coquilles pêchées dans la Baie de Saint-Brieuc
L'Ifremer réalise des études sur les coquilles pêchées dans la Baie de Saint-Brieuc - Ifremer

Bretagne, France

Les stocks de coquilles Saint-Jacques battent un nouveau record. C'est ce qui ressort des analyses de l'Ifremer, l'Institut de recherche pour l'exploitation de la mer. Chaque année, l'institut réalise des campagnes d’évaluation sur les deux principaux gisements de coquilles. 

Un chiffre record en baie de Seine, moins favorable plus au large

Dans un communiqué, les scientifiques détaillent : "En 2018, _la situation en baie de Seine est excellente_, sur la zone qui va de Barfleur (50) au cap d’Antifer (76). D’une part, la biomasse totale exploitable de coquilles est à un niveau jamais vu, atteignant quasiment 63 600 tonnes. Loin devant le niveau de 2017 (près de 48 600 tonnes), plus de deux fois supérieur au précédent record de 2012. De plus, l’arrivée d’une nouvelle génération de juvéniles est elle aussi exceptionnelle. Par contre, la situation est moins favorable juste à l’extérieur de la baie de Seine, avec une biomasse totale dépassant à peine 7800 tonnes (contre 18 800 tonnes en 2017)."

Meilleurs chiffres depuis 1973 en baie de Saint-Brieuc

Les chiffres sont très bons également en Bretagne : "En _baie de Saint-Brieuc,_explique l'Ifremer, la biomasse totale tous âges confondus dépasse cette année 48 400 tonnes. La biomasse adulte (coquilles de 2 ans et plus) atteint presque 40 000 tonnes. Et la biomasse exploitable (animaux atteignant la taille réglementaire de 102 mm) est à plus de 25 000 tonnes. Ces chiffres n’avaient jamais étés observés depuis 1973."

Les graphiques réalisés par l'Ifremer montrent bien le caractère exceptionnel de la ressource cette année. - Aucun(e)
Les graphiques réalisés par l'Ifremer montrent bien le caractère exceptionnel de la ressource cette année. - Ifremer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu