Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après dix jours de récoltes, les vendanges s'achèvent dans l'unique vignoble du Calvados

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Pour sa 23e récolte depuis sa naissance à la fin des années 1990, le domaine "les Arpents du Soleil" à Grisy enregistre une baisse des rendements de 20%. Mais la qualité du raisin promet un bon millésime estime le propriétaire de l'exploitation.

Les domaine  "les Arpents du Soleil" s'étend sur six hectares
Les domaine "les Arpents du Soleil" s'étend sur six hectares © Radio France - Hugo Charpentier

C'est la fin des vendanges... dans le Calvados ! Car oui, vous l'ignorez peut-être, mais il existe bel et bien un producteur de vin dans notre département. Et après dix jours de récoltes, il est l'heure de souffler un peu pour les ouvriers agricoles qui officiaient aux "Arpents du Soleil " à Grisy dans le Pays d'Auge, l'unique vignoble du département. Cette année la récolte a été un peu décevante avec 20% de rendements en moins par rapport à l'an dernier. Sans doute "à cause de la sécheresse" explique Nicolas Olivier, le responsable culture du domaine. Le manque d'eau est venu s'ajouter à des conditions déjà particulières : un domaine exposé plein sud avec une pluviométrie très faible par rapport au reste de la région.

Les rendements sont en baisse de 20% cette année.
Les rendements sont en baisse de 20% cette année. © Radio France - Hugo Charpentier

Mais l'essentiel est sauf car la qualité est au rendez-vous. "C'est un magnifique pinot noir avec de très belles grappes, très mûres" sourit Gérard Samson, l'unique vigneron normand. "On a une maturité parfaite avec de bons équilibres entre le sucre et les acidités. La seule déception des vendanges, ce sont les rendements qui sont en baisse." En effet, la production va difficilement dépasser les 30 000 bouteilles, soit 10 000 de moins que l'an passé. Mais Nicolas Olivier n'est pas inquiet car il s'attend a un très bon millésime : "On a de la grande qualité cette année avec un vin qui devrait se rapprocher de ce qui se fait en Bourgogne, je pense notamment au Pouilly-Fuissé." Une belle promesse qui éveille les papilles mais il va falloir patienter avant la dégustation. Après plusieurs mois de fermentation puis de maturation, ce vin normand va vieillir deux ans en bouteille avant d'être mis en vente. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess