Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après la disparition de son propriétaire, la ferme du May, à Vourey, est en danger

-
Par , France Bleu Isère

En février 2021, la ferme du May, à Vourey, était en partie détruite par un incendie. L'enquête est toujours en cours. Problème, les comptes ont été bloqués par le Crédit Agricole, ce qui à terme pourrait mettre en danger l'exploitation où travaillent toujours huit salariés.

La ferme du May était gérée depuis 15 ans par Jean-Noël Roybon
La ferme du May était gérée depuis 15 ans par Jean-Noël Roybon - Ferme du May

Le 14 février dernier, en début d'après-midi, la partie habitation de la ferme bio du May, qui produit, sur 35 hectares, des légumes et des fruits, jus, compotes, confitures, à Vourey, était en partie détruite par un violent incendie. L'enquête de gendarmerie est toujours en cours et toutes les hypothèses sont envisagées.

Porté disparu

Le brasier a été si violent que le corps est difficilement identifiable. Aucun acte de décès n'a pu, pour l'instant, être délivré. L'agriculteur est donc officiellement porté disparu. Alors que l'entreprise est rentable et saine, le Crédit Agricole a bloqué les comptes, pour cette raison juridique.

Comptes bancaires bloqués

La famille Roybon s'est débrouillée autrement pour régler les salaires de Février et Mars mais l'avenir est incertain et l'embauche de saisonniers pour la prochaine récolte des fraises s'annonce impossible.

Les salariés ne comprennent pas que la banque ne les soutienne pas dans ces moments difficiles. "La situation est ubuesque. Ce sont nos clients qui nous font tenir" explique l'un d'eux.

Situation ubuesque

La famille de l'agriculteur décédé vient de payer un avocat, sur ses fonds propres, pour qu'il dépose un référé devant le tribunal judiciaire de Grenoble, en espérant la nomination prochaine d'un administrateur judiciaire. Ce qui pourrait alors débloquer les comptes bancaires de l'entreprise.  "Il y a urgence" reconnait un proche de Jean-Noël Roybon "On ne va pas pouvoir continuer comme cela longtemps. On est sur le fil du rasoir."

La ferme du May vend ses produits sur place ou sur les marchés
La ferme du May vend ses produits sur place ou sur les marchés - Ferme du May

Secret bancaire

De son coté, le Crédit Agricole, que nous avons contacté, se retranche derrière le secret bancaire tout en affirmant, dans un mail, _"_conseiller les interlocuteurs au mieux afin qu’ils mènent les démarches juridiques nécessaires pour gérer les conséquences de ce drame."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess