Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après la sécheresse, la Creuse reconnue partiellement en calamité agricole

-
Par , France Bleu Creuse

Le dossier creusois avait été retoqué lors d'un premier examen, il a donc été "repêché" ce mercredi par le ministère de l'Agriculture, mais il reste encore 14 communes autour de Bourganeuf qui ne sont pas classées.

Plus de 30% de pertes fourragères, selon la Chambre d'Agriculture
Plus de 30% de pertes fourragères, selon la Chambre d'Agriculture © Maxppp - GEORGES BARTOLI

En octobre dernier, l'état de calamité agricole  n'avait pas été reconnu dans le département de la Creuse, malgré la sécheresse historique de l'été. Le dossier creusois avait été ajourné, dans l'attente d'informations complémentaires. A l'époque, c'était incompréhensible pour la Chambre d'agriculture et des syndicats. Ils avaient rappelé l'important déficit de pluie,  qui avait **entraîné des pertes fourragères supérieures aux 30% exigés.** 

Cette reconnaissance va faire du bien à nos agriculteurs

Ce mercredi, la commission du ministère de l'Agriculture s'est réunie pour réexaminer le dossier creusois. La Creuse est donc finalement reconnue en grande partie en calamité agricole, *s__*eules 14 communes  autour de Bourganeuf, devront présenter un dossier complété et précisé le 9 décembre prochain. Le Préfet de la Creuse, Philippe Chopin, est très optimiste.

Philippe Chopin, le Préfet de la Creuse

Pour le reste du département, les agriculteurs concernés recevront une indemnisation financière de l’État à partir de février 2016. 

Liste des quatorze communes nécessitant un nouvel examen lors du prochain comité national du 9 décembre 2015 : Auriat, Bosmoreau-les-Mines, Bourganeuf, Faux-Mazuras, Masbaraud-Mérignat, Montboucher, Saint-Amand-Jartoudeix, Saint-Martin-Sainte-Catherine, Saint-Moreil, Saint-Pierre-Chérignat, Saint-Priest-Palus, Arrènes, Châtelus-le-Marcheix, Saint-Gousaud.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess