Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après le gel, la sécheresse inquiète les agriculteurs

-
Par , France Bleu

La pluie est de retour sur le Sud de la France. Elle va gagner l'ensemble de la France ce week-end avant de nouvelles précipitations plus abondantes à partir mardi. C'est une bonne nouvelle pour la nature et les agriculteurs car la sécheresse menace déjà.

Plusieurs régions souffrent d'un manque de précipitations. Une situation qui a des conséquences sur les cultures qui devraient commencer à pousser à cette époque de l'année.
Plusieurs régions souffrent d'un manque de précipitations. Une situation qui a des conséquences sur les cultures qui devraient commencer à pousser à cette époque de l'année. © Radio France - Noémie Guillotin

Une sécheresse superficielle des sols touche quasiment toute la France en ce moment et en particulier les régions de l'ouest, avec un déficit de 60 à 80%. La pluie qui gagnera l'ensemble de la France d'ici ce week-end selon Météo France est attendue par les agriculteurs inquiets pour leurs récoltes.

Un début de printemps trop sec

Depuis le début du printemps météorologique qui commence le 1er mars plusieurs régions souffrent d'un manque de précipitations. Le déficit de pluie atteint 82% à Tours note France Bleu Touraine. "Cela signifie qu'il n'est tombé que 7 mm de pluie depuis le 1er mars, au lieu de 100 mm habituellement à cette période de l'année" explique Evelyne Dhéliat sur LCI.  Sur la même période il est tombé a peine 5 millimètres à Toulouse, 3 à Orléans et 1 sur l'île bretonne d'Ouessant.   

La nature a besoin d'eau au printemps

La nature ne se contente pas de la pluie tombée en hiver, il lui en faut aussi au printemps. La végétation est en pleine croissance. Elle a besoin d'eau. Et même si les nappes phréatiques souterraines sont remplies, la terre en surface doit être arrosée sinon elle s'assèche et commence à se craqueler. C'est ce que l'on voit apparaitre particulièrement tôt cette année. 

C'est un vrai problème pour les agriculteurs. L'herbe, le blé ne poussent plus correctement. Il devient impossible de planter le maïs ou le tournesol. Le semi ne prend pas dans une terre trop dure. Il n'a pas le temps de pénétrer en profondeur, ce qui peut compromettre la qualité et l'abondance des futurs récoltes.

"L'herbe commence à manquer pour les vaches" 

"S'il ne pleut pas dans les 10 jours l'impact sera de 50% sur la récolte de blé" selon Benoît Latour, agriculteur céréalier interrogé par France Bleu Touraine. Les agriculteurs du sud-ouest redoutent la catastrophe alerte France Bleu Occitanie. A Plonéour-Lanvern, dans le Pays Bigouden, Daniel Jaouen, éleveur de vaches laitières et de volailles, attend la pluie avec impatience. L'herbe commence à manquer pour ses vaches et il puise déjà dans ses réserves. C'est bien simple : depuis les chutes de neige du mois de février dans le Finistère, il n'a plu que deux fois observe France Bleu Breizh Izel.

Les premières restrictions d'usage de l'eau

Les préfets ont commencé à prendre les mesures exceptionnelles de limitation ou de suspension des usages de l’eau en application de l’article L.211-3 II-1° du code de l’environnement. C'est déjà le cas en Loire-Atlantique et Vendée rappelle France Bleu Loire Océan. Le département de l'Hérault a été placé en vigilance sécheresse depuis le 20 avril 2021 souligne France Bleu Hérault. C'est même depuis le 12 avril 2021, dans les Bouches-du-Rhône indique France Bleu Provence.  En Lozère, l'écobuages et le brûlage des déchets verts sont interdits en raison de la sécheresse précise France Bleu Gard Lozère.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess