Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Ardèche : des châtaigniers sous vidéosurveillance

lundi 28 novembre 2016 à 6:14 Par Kevin Boderau, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Voleurs de châtaignes, vous êtes filmés ! On connaissait les caméras dans les champs de truffes pour piéger les voleurs. Un castanéiculteur de Beauvène a décidé, lui aussi, de mettre ses châtaignes sous surveillance vidéo 24h sur 24h. Résultat : une meilleure récolte que les autres années.

La trieuse de châtaignes de Lionel Moins a bien fonctionné cette année
La trieuse de châtaignes de Lionel Moins a bien fonctionné cette année © Radio France - Kevin Boderau

Beauvène, France

Lionel Moins se définit comme un producteur "moyen". Le printemps et l'été, il se consacre au maraîchage et l'automne à la récolte des châtaignes, au cœur de ses 20 hectares entre la Drôme et la vallée de l'Eyrieux. Il y a quelques années, il avait déjà installé une caméra dans ses fraisiers pour "observer les animaux amateurs de bons fruits". Cette fois c'est pour piéger un autre type d'animal qu'il a décidé d'installer quatre caméras infrarouges d'une valeur de 400€ l'unité. "J'ai assez de travail pour les ramasser, j'ai donc décidé d'utiliser une méthode plus efficace pour voir ce qu'il se passait sur les parcelles" explique t'il. Il y a bien sûr les voleurs occasionnels, les promeneurs mais aussi des bandes plus organisées : "Au moment des récoltes, on voit beaucoup de voitures que l'on ne connaît pas autour des champs". Certains sont très efficaces et en quelques heures c'est parfois plusieurs dizaines, voire centaines de kilos qui disparaissent.

"Le gros problème ce sont les gens qui viennent de l'extérieur, qui sont organisés et qui ramassent toute la parcelle" - Lionel Moins, producteur de châtaignes

"Depuis quelques années je me suis aperçu qu'il y avait quelques châtaignes qui disparaissaient"

Un manque à gagner de 1000€ chaque année

"Cette année, je n'ai pas vu de voleurs, mais j'ai vu beaucoup de châtaignes" lâche Lionel Moins dans un sourire. Sur la parcelle où il a installé ses caméras il a en effet récolté 700 kilos de plus que les autres années. Un gain d'environ 1000€. Il s'est surtout offert plus de tranquillité et pense qu'il investira dans d'autres caméras l'an prochain pour ses autres parcelles. Le castanéiculteur de Beauvène a également un message pour les promeneurs qui se permettent de venir faire leurs courses au milieu de ses châtaigniers : "Dans la vie, il faut qu'il y ait des échanges, si les gens veulent des châtaignes, ils peuvent venir nous voir pour nous aider à récolter et ils repartiront avec deux ou trois kilos et on aura passé un bon moment".

Des châtaigniers sous vidéosurveillance, le reportage de France Bleu Drôme Ardèche.

Ces petites caméras ont permis à Lionel de récolter 700 kilos de châtaignes en plus - Radio France
Ces petites caméras ont permis à Lionel de récolter 700 kilos de châtaignes en plus © Radio France - Kevin Boderau