Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ardèche : y aura-t-il des abricots au printemps ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les températures anormalement élevées de cette fin février perturbent le cycle des arbres. Abricotiers et bientôt pêchers sont en fleurs. Un risque pour la production en cas de gel en mars ou avril.

Un verger d'abricotiers à Vesseaux
Un verger d'abricotiers à Vesseaux © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Sur les pentes sud du col de l'Escrinet, les vergers sont en fleurs, en tout cas les abricotiers. Les bourgeons des pêchers ne sont pas loin de fleurir. Un peu tôt pour un 23 février. L'hiver n'est pas terminé et les gelées peuvent être encore sévères.

Une crainte pour les jeunes fruits  

Les températures négatives ne sont pas les plus dangereuses actuellement. Les fleurs peuvent supporter des moins trois degrés. Mais dans peu de temps, il y aura de jeunes fruits : ils ne supportent pas le gel. Une nuit à -0,5°C peut les abîmer. 

Des crises météo récurrentes

Bernard Habauzit, arboriculteur à Vesseaux au pied du col de l'Escrinet en Ardèche et secrétaire général de la chambre d'agriculture, pointe du doigt la multiplication des phénomènes météo extrêmes. Il n'a pas gelé cet hiver à Vesseaux, à peine quelques gelées blanches. L'été 2019 a à nouveau été très sec et même avec des températures maximales jamais atteintes dans la région. Depuis 2015, les sécheresses d'été se multiplient. Elles affaiblissent les arbres

Faut-il changer de culture ?

À 58 ans, Bernard Habauzit ne changera pas ses cultures. Mais il se pose la question du futur très proche. Faut-il abandonner la culture des arbres fruitiers à Vesseaux ? Doit-on privilégier la vigne ?  Rien n'est évident. Il faut trouver des cultures alternatives qui se vendent bien, qui soient adaptées au climat et au terroir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess