Agriculture – Pêche

Béarn : Arnaud Clouté, agriculteur, meunier et boulanger

Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn jeudi 20 octobre 2016 à 18:41

Arnaud Clouté devant son four
Arnaud Clouté devant son four © Radio France - Daniel Corsand

Arnaud Clouté a 34 ans. Il est fait du maïs et du lait à Cosledaa-Lube-Boast en Béarn. Comme pour tant d'autres paysans, son exploitation ne lui permet pas de gagner sa vie. Il a donc décidé d'ouvrir une boulangerie dans sa ferme.

Un agriculteur ouvre une boulangerie à Cosléda- Lube-Boast. C'est un tout petit village, 388 habitants, au milieu d'un triangle entre Sévignacq, Thèze et Garlin. Justement Arnaud Clouté, 34 ans, a remarqué qu'autour de chez lui, il n'y avait pas de boulangerie à moins de 15 kilomètres. Alors il a aménagé un fournil et un magasin dans sa ferme, pour faire et vendre son pain. Il a ouvert dimanche dernier. Arnaud n'a pas froid aux yeux parce que pour être agriculteur et boulanger, il ne faut pas avoir peur de travailler.

De l'huile de coude et de l'or dans les doigts

Avec 60 vaches mères, du maïs dont une partie irriguée et des prairies, Arnaud a largement de quoi s'occuper. Mais il trouve le temps d'exploiter 6 hectares de blé, et de moudre lui même sa farine en agriculture raisonnée. En fait Arnaud est agriculteur, boulanger et meunier. Un moulin qu'il a bricolé tout seul. Il a aussi aménagé un local pour faire le pain. Il est allé acheter un four à Albi, d'occasion. Il l'a démonté et remonté. Et donc il fait du pain, pas tous les jours mais il une tournée le mardi et une autre différente le samedi. Le dimanche il vend à la ferme. Il propose également des pâtisseries.

Arnaud devant le blutoir qu'il s'est "bricolé" - Radio France
Arnaud devant le blutoir qu'il s'est "bricolé" © Radio France - Daniel Corsand

Une solution durable pour surmonter la crise

Le projet d'Arnaud Clouté n'est pas une distraction. Pour lui, c'est une façon de faire face à la crise agricole. Parce que sa ferme ne le paye pas. Il dégage juste assez de revenus pour faire face aux charges de l’exploitation. Comme tant d'autres en Béarn et ailleurs. Pour lui, cette boulangerie c'est une façon de réagir.

C'est pour essayer de gagner 4 sous. J'ai de l'ambition et j'ai envie de faire bouger les choses. Moi j'y vais jamais râler devant les préfectures parce que pour moi ça sert à rien. Il vaut mieux travailler le fond. Il vaut mieux avoir notre prix. Que ce soit nous qui disions le prix de ce qu'on vend. Pas comme c'est maintenant (...) C'est de l'organisation. J'ai encore mes parents avec moi. Ils m'aident beaucoup. Il faut s'organiser et on va y arriver — Arnaud Clouté

Le moulin et les silos à blé - Radio France
Le moulin et les silos à blé © Radio France - Daniel Corsand

Pour faire vos commandes appelez Arnaud au 06 75 01 33 65

Partager sur :