Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attaque de troupeaux en Côte-d'Or : 74 communes vont pouvoir bénéficier d'aides financières du gouvernement

-
Par , France Bleu Bourgogne

L’accès aux mesures de protection d'attaques de troupeaux va s'étendre à 74 communes de la Côte-d’Or. La préfecture a effectué un zonage classé en quatre cercles distincts révisables tous les ans. Ces classements permettent d'adapter les aides destinées aux éleveurs pour se protéger du loup.

Troupeau de moutons (illustration)
Troupeau de moutons (illustration) © Radio France - Thierry Colin

Dans le cadre du plan national d’actions 2018-2023 sur le loup et les activités d’élevage, un comité « grands prédateurs », présidé par le Préfet de la Côte-d’Or, réunit annuellement les services de l’État, les organisations professionnelles agricoles, les collectivités et les associations de protection de l’environnement. 

Dans un territoire jusqu’alors peu touché par la prédation, le comité organisé le 26 novembre 2020 visait à informer les acteurs locaux sur la situation locale et sur les principales modalités du plan national et, tout particulièrement, sur les outils financiers d’accompagnement pour la protection des troupeaux mis en place en Côte-d’Or.

Un zonage révisé annuellement en Côte-d'Or

Ce dispositif d’accompagnement financier repose sur un zonage (« cercle ») établi annuellement par le préfet de département. Ce zonage peut comporter 4 zones de pression décroissante : 

  • C0 (foyer de prédation)
  • C1 (prédation avérée)
  • C2 (risque de survenue de la prédation) 
  • C3 (risque de survenue de la prédation à moyen terme)

A l‘issue du bilan des prédations présenté en comité du 26 novembre 2020, un arrêté préfectoral de cerclage a été adopté le 7 décembre 2020. Il classe 45 communes en C2. Pour faciliter l’accès aux aides et donc l’anticipation, toutes les autres communes ont été classées en C3. Cet arrêté a pris la suite de celui du 22 janvier 2020, applicable pour l’année 2020. 

Que permettent ces classements pour les éleveurs ? 

Le classement en C2 ouvre droit à des aides (taux de financement de 80%) pour l’acquisition et l’installation de parcs électrifiés, mais aussi pour l’acquisition et l’entretien de chiens de protection. Le classement en C3 ouvre seulement droit à l’acquisition et l’entretien de chiens de protection

Choix de la station

À venir dansDanssecondess