Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Au moins 100 kilos de truffes annoncés à la fête de Saint-Géniès-des-Mourgues

-
Par , France Bleu Hérault

Après deux années très difficiles pour la récolte de truffes dans le département, la fête de la truffe de Saint-Géniès-des-Mourgues (Hérault) devrait voir la vente d'au moins 100 kilos de champignons, grâce à une saison débutée tardivement.

Malgré un début de saison difficile, il y aura au moins cent kilos de truffes en vente à la fête de Saint-Géniès-des-mourgues
Malgré un début de saison difficile, il y aura au moins cent kilos de truffes en vente à la fête de Saint-Géniès-des-mourgues © Radio France - Emmanuel Claverie

Saint-Génies-des-Mourgues, France

La canicule de mois de juin 2019 puis la sécheresse avaient laissé présager le pire, mais la saison des truffes semble avoir débuté il y a quelques jours. À l'occasion de la fête de la truffe de Saint-Géniès-des-Mourgues, les truffiers font un premier bilan. 

Si le début de saison a été très difficile, avec des récoles quasiment nulles, les producteurs se rattrapent depuis le début de l'année 2020. "C'est le mystère de la truffe, s'amuse Marc Goémie, le trésorier du syndicat des producteurs de truffes de l'Hérault. Ça partait mal, c'était difficile de trouver des truffes. Certains trufficulteurs nous ont dit qu'ils ne pourraient pas venir sur nos marchés parce qu'ils n'ont pas assez de truffes. Il y a deux semaines, on prévoyait 50 kilos à vendre sur le marché. Et puis là, on est passé à 100 kilos de prévision en quelques jours. C'est même mieux que l'an dernier !" Ils seront 22 producteurs présents sur la fête de Saint-Géniès-des-Mourgues.

Mais le problème de la récole, lié aux conditions climatiques, n'est pour autant pas réglé. "Avant il pleuvait plus régulièrement, on avait de la pluie en juin, au 15 août, des orages en juillet, se désespère le trésorier. Maintenant on peut passer pratiquement deux mois sans pluie. C'est ce qui se passe ces dernières années, où on a des étés de plus en plus chauds, de plus en plus secs. La canicule de la fin du mois de juin a été très préjudiciable. Et plus ça va, plus on a ces périodes sèches l'été." 

L'an dernier, l'intégralité des récoles de truffes avaient été vendues avant le début de l'après-midi. Cette année, les organisateurs s'attendent à avoir des stocks jusqu'à la fin de la journée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu