Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Au moins les deux tiers du vignoble sarthois "brûlés" par le gel

-
Par , France Bleu Maine

La vague de froid matinal de début avril et début mai a causé d'importants dégâts dans les vignes du sud Sarthe. Une grande quantité de bourgeons a gelé. Même si une seconde pousse est encore possible, la récolte 2019 de raisin sera limitée. Les vins de Jasnières et Coteau du Loir seront rares.

Les viticulteurs sarthois sont inquiets (photo d'illustration)
Les viticulteurs sarthois sont inquiets (photo d'illustration) © Radio France - Marie-Coralie Fournier

Le Mans, France

Les vignes sarthoises sont victimes d'un "chaud-froid". Comme en 2018, les bourgeons primaires, c'est-à-dire ceux qui produisent le raisin sont sortis très tôt cette année, à cause de la douceur du mois de février. Le gel qui a suivi, début avril puis début mai, en a "brûlé" une grande partie, déplore Sandrine Pairel oenologue au syndicat de développement viticole de la Sarthe : "entre 65% et 75% du vignoble est touché, principalement pour les blancs. Mais pour les rouges, ce n'est pas fameux non plus". 

Christophe Croisard, le président du syndicat évoque un "coup derrière la tête", après une année 2018 exceptionnelle tant pour les volumes que pour la qualité des vins de Jasnières et Coteau du Loir. 

Du jamais vu depuis plus de 15 ans  

Il faut remonter en 2001 trouver la trace d'un gel aussi destructeur. Inquiets, les viticulteurs sarthois viennent de se réunir pour réfléchir aux moyens à mettre en oeuvre pour lutter contre ce type de phénomène météo qui détruit leur travail, explique Christophe Croisard, leur représentant : "nous sommes à neuf mois du prochain gel. Il faut que nous soyons prêts dès maintenant pour le mois de mars de l'année prochaine. Nous n'avons pas le droit de nous tromper sur l'investissement. Pour cela, nous devons mener une lutte tous ensemble et non que chaque viticulteur mette en place une solution dans son coin". 

Parmi les moyens possibles pour réchauffer les vignes : allumer des bougies, faire brûler de la paille humide ou - plus coûteux -  faire tourner un hélicoptère à la manière d'un ventilateur, pour que l'air chaud descende. La principale difficulté étant que le vignoble sarthois est situé sur des coteaux et non sur des surfaces planes.

Salon des vins de Janières et Coteaux du Loir, ce samedi 18 mai et ce dimanche 19 mai, à l'abbaye de l'Epau, à Yvré-l'Evêque près du Mans de 10h à 19h. 

18 producteurs de Jasnières et Coteau du Loi seront présents - Radio France
18 producteurs de Jasnières et Coteau du Loi seront présents © Radio France - Bertrand Hochet