Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : Salon de l'Agriculture 2018

Au Salon de l'Agriculture un Mayennais vante le bio pour les collectivités

mardi 27 février 2018 à 14:30 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Parmi la trentaine de producteurs mayennais présents au Salon de l'Agriculture, France Bleu Mayenne a rencontré le responsable cuisine du restaurant municipal de Cossé-le-Vivien où chaque jour des repas bios sont servis pour la collectivité. Christophe Lochet tente d'en vanter les bienfaits à Paris.

Christophe Lochet au Salon de l'Agriculture 2018
Christophe Lochet au Salon de l'Agriculture 2018 © Radio France - Martin Cotta

Cossé-le-Vivien, France

Une trentaine de producteurs de la Mayenne sont présents, porte de Versailles avec 60 animaux (des bovins, des chevaux et même des chiens). L’agriculture biologique est aussi à l’honneur grâce au responsable cuisine du restaurant municipal de Cossé-le-Vivien. Depuis bientôt dix ans, Christophe Lochet confectionne chaque jour 1.000 repas pour la collectivité. Et c’est donc à Paris qu’il tente maintenant de convaincre, sur son stand, que le bio en grande quantité peut fonctionner. 

"Tout dépend comment la collectivité travaille. Ma première démarche, moi, a été de travailler des produits frais pour une cuisine simple. Par exemple, pour une crème aux œufs, nous mettons du lait et du sucre pour la recette traditionnelle. Et donc quand on vient me voir pour proposer des œufs bio je les prends ce n’est pas compliqué. On remplace nos œufs conventionnels. Le lait c'est pareil (...) Et c'est aussi possible avec le fromage" 

A Cossé-le-Vivien, un repas bio coûte 3 euros 89, pas si cher donc et c’est le message porté par le Mayennais au Salon de l'Agriculture. D’après l’Agence Bio, organisme publique, 70% des français mangent des produits bios une fois par mois.

Le reportage France Bleu Mayenne de Martin Cotta