Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Avec près de deux mois d'avance, les abricots commencent à pousser à Mèze

Par

La météo particulièrement douce cet hiver dans l'Hérault a accéléré le bourgeonnement de certains arbres fruitiers. À Mèze, des abricots ont déjà commencé à apparaître sur l'arbre d'un habitant.

Les abricotiers de Gérard ont commencé à bourgeonner dès la fin du mois de janvier, les fruits ont commencé à sortir Les abricotiers de Gérard ont commencé à bourgeonner dès la fin du mois de janvier, les fruits ont commencé à sortir
Les abricotiers de Gérard ont commencé à bourgeonner dès la fin du mois de janvier, les fruits ont commencé à sortir © Radio France - Elena Louazon

Des abricots de la taille de petites prunes, en février. À Mèze, les abricotiers de Gérard, un habitant, ont déjà commencé à produire leurs fruits, avec près de deux mois d'avance sur le calendrier habituel. Au total, une trentaine d'abricots ont déjà éclot. "Ça fait 32 ans que je vis ici, 25 ans que j'ai des arbres fruitiers, c'est la première année que c'est autant en avance, s'étonne Gérard. D'habitude je les récolte fin juin-début juillet, là ça pourrait être dès le mois de mai ! C'est exceptionnel...et ce n'est pas normal", souligne le retraité.

Publicité
Logo France Bleu
loading

Dans son jardin, les abricotiers ont en partie éclos : certaines branches connaissent un état de bourgeonnement normal pour un hiver, d'autres, celles plus exposées au soleil de ces dernières semaines, sont complètement en fleur, sur le même arbre. "Ça a pratiquement deux mois d'avance, explique-t-il. Normalement ils fleurissent après les amandiers, là ce n'est pas le cas. C'est vraiment la première année que ça me fait un tour comme ça", s'amuse-t-il.

Une crainte, dorénavant, le gel. Gérard est très pessimiste. "On ne va pas récolter d'abricots cette année, c'est tout. Ça m'étonnerait qu'on ait plus de gelée du tout, d'habitude on en a encore début mai. Là il suffit d'un petit coup et c'est cuit, donc la confiture cet été, rideau !"

Pour l'heure, la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles n'a pas observé de généralisation du phénomène dans le département de l'Hérault, mais reste vigilante.

Les abricots ont atteint un état de maturation qu'ils auraient dû connaître seulement en avril © Radio France - Elena Louazon

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu