Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Banc d'Arguin : des parcs à huîtres relocalisés pour laisser pousser les zostères

-
Par , France Bleu Gironde

Les ostréiculteurs du Bassin d'Arcachon sont priés de déménager une partie de leur production du Banc d'Arguin. 4 des 45 hectares de parcs à huîtres de l'emblématique banc de sable vont devoir être relocalisés en raison de la présence d'herbiers de zostères, une plante aquatique marine protégée.

Parcs ostréicoles sur le Banc d'Arguin
Parcs ostréicoles sur le Banc d'Arguin © Maxppp - maxppp

Arcachon, France

Les ostréiculteurs, concernés, une vingtaine au total, sont en colère. Leurs huîtres vont devoir laisser la place aux zostères et pousser à un autre endroit du banc de sable.

"On a rien contre la défense de l'environnement. La qualité de l'eau c'est notre gagne-pain" explique le président de leur syndicat Thierry Lafon mais cette histoire de zostères commence sérieusement à les irriter.  

Ces herbiers il y en a plein le Bassin, plein nos parcs, j'espère que ce n'est pas juste un prétexte pour nous dégager d'Arguin

- Thierry Lafon, président du CRC

Car les zostères continuent de pousser. Aujourd'hui on parle de déménager quatre hectares de parc, mais combien l'année prochaine ? Arguin c'est la vitrine des ostréiculteurs du Bassin d'Arcachon, un atout commercial évident prévient la profession.

Des discussions sont en cours avec l'Etat et la SEPANSO (qui gère la réserve naturelle) pour trouver un terrain d'entente. Les producteurs proposent deux sites de remplacement au nord et au sud du fameux banc de sable, mais il faudrait pour cela rogner légèrement sur la zone de protection intégrale, réservée aux oiseaux, et là ça risque encore de coincer ...

Thierry Lafon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu