Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bassin d'Arcachon : création d'un nouveau syndicat des ostréiculteurs-dégustateurs

-
Par , France Bleu Gironde

Le nouvel arrêté qui réglemente l'activité des cabanes de dégustation d'huîtres sur le Bassin d'Arcachon n'en finit pas de faire des vagues. Il vient même de provoquer une scission au sein de la profession avec la création d'un nouveau syndicat des ostréiculteurs-dégustateurs.

Thierry Lafon, président du CRC et Olivier Laban, président du nouveau syndicat en 2016
Thierry Lafon, président du CRC et Olivier Laban, président du nouveau syndicat en 2016 © Radio France - Stéphane Hiscock

La semaine dernière une quarantaine de producteurs ont tourné le dos à leurs représentants du Comité régional de la conchyliculture (CRC) pour créer leur propre syndicat des "ostréiculteurs-dégustateurs". Ces frondeurs estiment que le CRC n'a pas été suffisamment ferme face à l'Etat lors de la rédaction du nouvel arrêté. Ils vont le contester sans délai devant le tribunal administratif.

Cela faisait des mois que la colère grondait au CRC

Tout est parti de la condamnation en janvier dernier des gérants du Routioutiou, cette cabane qui fonctionnait plus comme un restaurant qu'une dégustation d'huîtres. Thierry Lafon, président du Comité régional a été accusé par certains de ne pas avoir défendu la profession et pire encore de s'être soumis sans broncher à toutes les décisions de l'administration. 

Pendant des mois Thierry Lafon a participé avec les services de l'Etat à l'élaboration du nouvel arrêté. Mais quand le texte a été publié certains ont eu le sentiment d'avoir reçu un coup de couteau dans le dos, lui le premier.

Parmi les articles qui fâchent : celui qui oblige désormais les cabanes de dégustation à servir des huîtres ayant trempées au moins 6 semaines sur un parc du Bassin. "Impossible à mettre en oeuvre" estime Sébastien Degrave. Le vice-président du nouveau syndicat explique qu'en raison des maladies et de la mortalité élevée des huîtres il est vital de pouvoir s'approvisionner en coquillages sur d'autres bassins de production comme la Bretagne ou la Normandie.

Sébastien Degrave

A la tête de ce nouveau syndicat, une personnalité bien connue sur le Bassin : Olivier Laban, ostréiculteur à Gujan-Mestras et ancien président emblématique du CRC.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess