Agriculture – Pêche

Béarn : des agriculteurs cagoulés attaquent et vident deux camions citernes de lait

Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn et France Bleu mercredi 3 février 2016 à 6:22

La vidange sauvage d'une citerne de lait (illustration)
La vidange sauvage d'une citerne de lait (illustration) - maxppp

Les 22 et 25 janvier dernier, en pleine nuit, une dizaine d'hommes cagoulés ont intercepté deux citernes de lait sur la route, à Gan et à Hours. Ils ont vidangé les cuves. La gendarmerie enquête.

Des agriculteurs ont attaqué des camions citernes de lait. On ne l'apprend qu'aujourd'hui, mais il y a une dizaine de jours, des commandos masqués ont attaqué deux camions, sans violence. Ils ont vidé les cuves des deux poids lourds dans le fossé. 

Deux attaques en quatre jours

La première opération s'est déroulée le vendredi 22 janvier à Gan. C'est un camion citerne qui devait livrer une laiterie de Vilcomtal-sur-Arros dans le Gers. C'était en fin de tournée, au milieu de la nuit, quand la citerne est bien pleine. Le camion a été intercepté par des véhicules. Des passagers cagoulés en sont sorti. Sans violence, même verbale, ils ont ouvert les vannes pour vider la cuve. Le même scénario a été utilisé le lundi 25 janvier, à Hours près de Soumoulou. Cette fois le camion devait livrer la fromagerie des Chaumes, à Jurançon.

Plaintes et enquêtes de gendarmerie

Les deux laiteries ont porté plainte, plus d'une semaine après les faits. Des actions qui n'ont pas été revendiquées, mais il ne fait guère de doute que les auteurs sont des producteurs de lait en colère.

Moi je comprends leur détresse. C'est une première mais je crains malheureusement que dans le désespoir des gens puissent faire n'importe quoi — Bernard Layre, président de la FDSEA 64

Le président de la FDSEA 64 comprend les pirates du lait

La compagnie de gendarmerie de Pau est chargée de l'enquête.