Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Béarn : une battue au loup organisée en vallée d'Ossau

dimanche 8 juillet 2018 à 20:53 Par Najat Essadouki, France Bleu Béarn

Une battue au loup a eu lieu ce dimanche matin à Port de Castet en vallée d'Ossau. Des éleveurs sont convaincus que les attaques de brebis qui se répètent ces derniers mois sont l'oeuvre de loups.

Une centaine de personnes ont participé à la battue en vallée d'Ossau (image d'illustration)
Une centaine de personnes ont participé à la battue en vallée d'Ossau (image d'illustration) © Maxppp - NF

Vallée d'Ossau, Laruns, France

Le secret a été très bien gardé jusqu'à la dernière minute. Les gendarmes n'étaient pas au courant qu'une battue au loup était organisée ce dimanche en vallée d'Ossau, à Port de Castet. Des poursuites pourraient être engagées contre les participants à cette battue organisée illégalement.

Chiens errants ou loups ?

Face à ce qu'ils appellent l'inaction de l'Etat, de la préfecture, et de l'ONCFS, l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, les éleveurs ont voulu faire une démonstration de force. Ils sont convaincus que ce sont bien des loups qui ont tué plus d'une centaine de brebis depuis le mois d'avril en vallée d'Ossau. Cette semaines des éleveurs ossalois ont encore découvert des brebis égorgées. L´ONCFS impute ces attaques à des « chiants errants ». 

Ce dimanche, près d'une centaine de personnes ont pris part à la battue. Des éleveurs mais également des maires de la vallée. De nombreux éleveurs étaient munis de fusil. Il y a eu des tirs mais aucun loup n'a été capturé. Les éleveurs ont effectué des prélèvements ADN sur les brebis égorgées pour prouver qu'il s'agit bien de loup. Les résultats sont attendus dans les prochains jours.