Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

"Beaucoup de communication, peu d'efficacité" : manifestation des agriculteurs lors de la venue de Macron en Mayenne

vendredi 31 août 2018 à 18:05 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Lundi 3 septembre, le Président de la République assistera à la rentrée scolaire au collège Jules Renard. Pendant ce temps-là, à l'appel de la FDSEA, les agriculteurs se mobiliseront pour exprimer leur ras-le-bol.

illustration
illustration © Radio France

Emmanuel Macron connait bien la Mayenne. En deux ans, il est venu chez nous 3 fois. La première, c'est en juillet 2016 comme ministre de l'Economie pour un rendez-vous sur les nouvelles technologies. La deuxième, c'est pendant la campagne présidentielle sur le thème de la ruralité et de l'agriculture en février 2017. La 3ème c'est donc lundi prochain comme chef de l'Etat pour la rentrée scolaire. 

C'est blessant de venir juste faire de la communication", la FDSEA de la Mayenne

Les agriculteurs mayennais vont profiter du déplacement pour faire passer plusieurs messages à Emmanuel Macron. Car ça va mal dans les campagnes assure la FNSEA locale et les discours et les promesses du Président sont peu efficaces et ne se traduisent pas sur le terrain explique Philippe Jehan, le président mayennais du syndicat agricole : "les productions d'élevage sont en difficulté. Le prix du lait n'est pas assez revalorisé, le prix du porc qui peine à remonter et le bovin qui stagne depuis des années. Depuis un an, à coup de communication, on nous parle des Etats Généraux de l'Alimentation qui n'aboutissent jamais. La reprise des négociations est prévue le 12 septembre et avec des éléments très importants : l'étiquetage des produits agricoles et des indicateurs de coût de production qui permettent de tenir compte de nos charges. On ne peut laisser nos agriculteurs dans la détresse et ne pas les entendre. Quand on est Président, on doit écouter les problématiques locales. Je trouve blessant qu'on ne vienne faire que de la communication ou qu'être en campagne électorale pour préparer les élections européennes. Il y a beaucoup de com' et peu d'efficacité du discours". 

Les responsables de la FDSEA de la Mayenne espère rencontrer Emmanuel Macron lundi à l'issue de sa visite au collège. Des négociations sont en cours.