Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Bientôt des élevage d'huîtres sur la Côte d'Opale ? Une expérimentation est lancée

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Des tests d’élevage d’huîtres démarrent, en ce mois d’août, près des moulières existantes à Oye-plage et au large de Dunkerque. La section régionale conchylicole et les entreprises concernées ne prévoient pas de commercialisation avant trois ans, si l'expérimentation est positive.

Pendant trois ans, deux méthodes de cultures d'huîtres vont être expérimentées à Oye-Plage et à Zuydcoote. Les huîtres compenseront-elles les pertes sur les moules ?
Pendant trois ans, deux méthodes de cultures d'huîtres vont être expérimentées à Oye-Plage et à Zuydcoote. Les huîtres compenseront-elles les pertes sur les moules ? © Maxppp - Franck Dubray

Oye-Plage, France

Les moules de la Côte d'Opale sont touchées par une forte mortalité, non dangereuse pour la consommation humaine. Mais on ignore encore les causes précises. Une incertitude qui pèse sur les entreprises, explique Paulin Leconte, de la section régionale conchylicole : "Elles veulent voir si une nouvelle espèce peut leur permettre de se développer et de compenser la mortalité des moules, avec un nouveau marché. Mais la mortalité pourrait aussi concerner les huîtres. D'où l'intérêt de cette expérimentation."

"Il y a vraiment un besoin de se diversifier pour les entreprises et l'envie d'apporter une nouvelle espèce sur le marché local"

Trois ans de tests

L’expérimentation va durer trois ans, pour tester deux méthodes de production, en poches, avec les marées, à Oye-plage, et dans des lanternes, sortes de filet, au large de Zuydcoote, où se trouvent des filières à moules.

Ensuite, les producteurs devront choisir entre moules et huîtres."Ce sera forcement en remplacement de concessions de moules de bouchot existantes, poursuit Paulin Leconte. Il n'y aura pas de nouvelles zones de production créées uniquement pour l'huître. Les professionnels devront enlever des moules pour y mettre des huîtres."

"L'idée est de ne pas agrandir les zones de production, car on arrive à la limite sur le littoral des Hauts-de-France"

Les Belges aussi

L’expérimentation doit permettre également d’évaluer les caractéristiques gustatives de ces huîtres, de voir aussi si elles sont charnues ou plus proches des "fines".

Les mytiliculteurs de la Côte d'Opale ne sont pas les seuls à s'interroger sur l'avenir des moules et l'alternative que pourrait représenter les huîtres ; les Belges ont entamé la même démarche.