Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Boisseuil : des agriculteurs manifestent devant une grande surface, un veau en résine "pris en otage"

-
Par , France Bleu Limousin

La Confédération paysanne, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs manifestent ce vendredi 26 février devant le Carrefour de Boisseuil, au sud de Limoges. Ils dénoncent le non-respect de la loi Egalim et réclament des prix plus justes. L'accès au supermarché est très compliqué.

Un barrage filtrant a été installé à l'entrée du parking du Carrefour Boisseuil par les agriculteurs
Un barrage filtrant a été installé à l'entrée du parking du Carrefour Boisseuil par les agriculteurs © Radio France - Nolwenn Quioc

Les Jeunes agriculteurs, la FDSEA et la Confédération paysanne sont passés à l'action ce vendredi matin pour dénoncer le non-respect de la loi Egalim. Leur cible : la grande distribution.

Accès très compliqué au centre commercial

Vers 10h30, ils sont arrivés à Boisseuil, au sud de Limoges, dans la zone commerciale, avec une dizaine de tracteurs. Ils bloquent une partie de l'accès à la galerie marchande de Carrefour, empêchant les voitures d'entrer par le haut, laissant passer les automobilistes au compte-goutte par le bas, après leur avoir distribué des tracts.

Les grandes surfaces ne respectent pas la loi Egalim dénoncent les agriculteurs
Les grandes surfaces ne respectent pas la loi Egalim dénoncent les agriculteurs © Radio France - Nolwenn Quioc

Les agriculteurs réclament encore et toujours le respect de la loi Egalim. Votée il y a deux ans, elle était censée améliorer la rémunération des producteurs, en réduisant les marges des supermarchés. Mais elle n'est pas appliquée par la grande distribution, dénoncent les agriculteurs. "Quand on voit le prix que coûte une côte de bœuf en grande surface, alors que nous on vend l'animal 3 euros le kilo, on se dit qu'il y a de l'argent qui se perd quelque part, et ce n'est pas dans notre poche" explique une éleveuse. 

Les agriculteurs demandent une rémunération de leur travail qui leur permette de vivre
Les agriculteurs demandent une rémunération de leur travail qui leur permette de vivre © Radio France - Nolwenn Quioc

Une action symbolique contre les vaches en résine et l'agri-washing

Tôt ce matin, des agriculteurs de la Confédération paysanne ont déboulonné deux vaches en résine qui décorent le parking, et que l'on retrouve le long de l'autoroute. L'une d'elles, plus précisément un veau, a été "prise en otage" par la Conf, et ne sera rendu, précise le syndicat agricole, que contre le respect sans conditions de la loi Egalim. L'autre se promène le long du barrage filtrant. 

Le veau en résine sera libéré contre le respect sans conditions de la loi Egalim explique la Confédération paysanne
Le veau en résine sera libéré contre le respect sans conditions de la loi Egalim explique la Confédération paysanne - Confédération paysanne

Ces statues de bovins sont pour les paysans le symbole du double discours des grandes surfaces, qui jouent sur l'image de marque de la vache limousine sans pour autant rémunérer les éleveurs.

La Confédération paysanne a déboulonné deux vaches en résine
La Confédération paysanne a déboulonné deux vaches en résine © Radio France - Nolwenn Quioc

La FDSEA et les JA prévoyaient d'entrer dans le supermarché ce vendredi après-midi pour une opération de contrôle des étiquettes et des prix de la viande en rayons. Leur action doit durer une bonne partie de la journée.

La Confédération paysanne a kidnappé deux vaches en résine
La Confédération paysanne a kidnappé deux vaches en résine © Radio France - Nolwenn Quioc
Choix de la station

À venir dansDanssecondess