Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Boulogne : la ministre de la mer, Annick Girardin, à l'écoute des pêcheurs inquiets sur le Brexit

Par

La nouvelle ministre de la mer, Annick Girardin, effectue une visite de deux jours à Boulogne-sur-Mer, premier port de pêche en France. Elle a rencontré les professionnels de la mer, inquiets concernant le Brexit. Ils ignorent toujours s'ils pourront continuer à pêcher dans les eaux britanniques.

La ministre de la mer, Annick Girardin, accueillie à Boulogne par le maire, Frédéric Cuvillier La ministre de la mer, Annick Girardin, accueillie à Boulogne par le maire, Frédéric Cuvillier
La ministre de la mer, Annick Girardin, accueillie à Boulogne par le maire, Frédéric Cuvillier © Radio France - Manon Klein

C'était une étape incontournable pour la nouvelle ministre de la mer : Annick Girardin est à Boulogne-sur-Mer, premier port de pêche français en termes de volume, depuis ce jeudi 30 juillet. Elle a rencontré les pêcheurs ce vendredi matin. Ces derniers lui ont notamment fait part de leurs inquiétudes concernant le Brexit. Il n'y a toujours pas d'accord de trouvé, alors que le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne doit être effectif d'ici la fin de l'année. Les professionnels de la mer du Boulonnais craignent de ne plus pouvoir aller pêcher dans les eaux britanniques, qui représentent 75% de leur chiffre d'affaire.

Publicité
Logo France Bleu

L'incertitude du Brexit

Les pêcheurs saluent la création d'un ministère dédié entièrement à la mer, et décrivent une ministre qui semble "bien connaître ses dossiers". Pour autant, ils ne sont pas rassurés concernant le Brexit et ses possibles conséquences : "75% de notre temps, 75% de notre chiffre d'affaire, on le pratique dans les eaux anglaises. Si aujourd'hui il y avait un Brexit dur, un "no deal", on ne pourrait plus, à terme, continuer à travailler" déplore Stéphane Pinto, fileyeur et ancien vice-président du Comité régional des pêches.

Stéphane Pinto, fileyeur, est inquiet concernant les conséquences du Brexit © Radio France - Manon Klein

On se sent soutenus c'est déjà beaucoup - Olivier Leprêtre, président du Comité régional des pêches

La ministre de la mer, Annick Girardin, n'est pas directement en charge des négociations, mais elle rencontrera celui qui l'est, Michel Barnier, dans quelques jours. Elle promet d'appuyer les demandes des pêcheurs du Boulonnais.  "Les négociations ne sont pas faciles. Ce qui est important, c'est d'avoir une position ferme sur le sujet : de dire que s'il n'y a pas d'accord de pêche, il n'y a pas d'accord" détaille la nouvelle ministre de la mer.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu