Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Bourges : les agriculteurs se sentent stigmatisés

-
Par , France Bleu Berry

Les agriculteurs du Cher ont participé à la journée nationale d'action de la FNSEA. Le syndicat en a marre de "l'agri bashing" alors que la profession explique faire de nombreux efforts pour produire le plus propre possible.

Les agriculteurs de la FDSEA et des JA du Cher ont distribué des pommes au automobilistes à Bourges (Cher)
Les agriculteurs de la FDSEA et des JA du Cher ont distribué des pommes au automobilistes à Bourges (Cher) © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Les agriculteurs de la FDSEA et des JA du Cher (ils étaient une trentaine) ont distribué des pommes ce mardi matin au rond-point à la sortie de l'autoroute A71 à Bourges. De 7H30 à 9H00, ils ont voulu sensibiliser les automobilistes à la stigmatisation dont ils s'estiment victimes. Un mot d'ordre : ça suffit ! Alors que le gouvernement devrait annoncer de nouvelles mesures en début d'année prochaine pour limiter l'épandage de pesticides aux abords des habitations (on évoque une zone de protection de 5 à 10 mètres). Ce serait la réglementation de trop, prévient aujourd'hui Arnaud Lespagnol, président de la FDSEA du Cher : " On ne veut pas entendre parler de compromis sur les distances de traitement. Ce qui compte, c'est d'appliquer le bon produit, dans les bonnes conditions avec le bon matériel." 

Arnaud Lespagnol, président de la FDSEA du Cher et Damien Roux, représentant des JA du Cher - Radio France
Arnaud Lespagnol, président de la FDSEA du Cher et Damien Roux, représentant des JA du Cher © Radio France - Michel Benoit

Le syndicat préfère mettre en avant une charte de bon voisinage, déjà rédigée dans le Cher : " On comprend que les gens ont peur, estime Damien Roux, représentant des Jeunes Agriculteurs du Cher. Ils ne savent pas forcément ce qu'on fait dans nos champs quand on vient traiter. On essaie de développer une charte de bon voisinage pour essayer, nous, de respecter des pratiques qui vont aller dans le bon sens vis à vis des populations. Il faut trouver un accord avec les habitants et être dans le dialogue. C'est pour cela qu'on veut aussi leur expliquer comment on travaille et les efforts qu'on applique." 

Les agriculteurs ont également distribué des tracts. - Radio France
Les agriculteurs ont également distribué des tracts. © Radio France - Michel Benoit

Cette zone sans pesticide aux abords des maisons pourrait même avoir un effet pervers estime cet autre jeune agriculteur : " Ca va retirer énormément de surface agricole en France. Toute cette surface qui ne va produire, on va être obligé d'acheter à l'étranger par exemple, du blé qui sera traité avec produits interdits en France, parfois depuis des dizaines d'années." La présence de pesticides décelée dans les urines des pisseurs volontaires a marqué le grand public, mais pour Arnaud Lespagnol, ces analyses sont sujettes à caution : " C'est un laboratoire en Allemagne qui fait ces analyses. Elle sortent toujours positives sur des gens qui, à priori, n'ont aucun contact avec des pesticides, donc ça suscite déjà des interrogations. On a des agriculteurs qui ont fait des tests pour se rassurer, mais dans d'autres labos, et ces tests se sont avérés négatifs. Ces analyses en Allemagne mettent en exergue des dérivés du glyphosate, sauf que ces dérivés peuvent aussi être amenés par exemple par des lessives puisqu'il s'agit en fait d'une chaîne phosphatée." La FNSEA a déjà prévu d'autres actions le 22 octobre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu