Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Bourgogne : le slip comme indicateur de fertilité des sols

-
Par , France Bleu Auxerre

Dans l'Yonne et dans la Nièvre, le slip et les sachets de thé sont des indicateurs de fertilité. Les agriculteurs mesurent la vitalité de leur sol en les enterrant.

Une fois détérrés, les slips en coton sont suspendus et étiquettés
Une fois détérrés, les slips en coton sont suspendus et étiquettés © Radio France - Julien Penot

C'est une opération qui a fait le tour de la France : des agriculteurs enterrent des slips ou des sachets de thé pour mesurer la qualité de leurs sols. Dans la Nièvre, l'opération a débuté en novembre dernier. Trois slips ont été enterrés. Benoît Mazé, agriculteur à Bazolles, s'est prêté à l'expérience : "L'opération est assez simple. On prend du coton bio et on l'enterre à 20 centimètres de profondeur. On a fait ça dans trois petites exploitations qui ont des façons de travailler différentes. Le but est de comparer le niveau de dégradation de ce matériau naturel qu'est le coton et puis d'en tirer des conclusions. Si un slip ne se dégrade pas du tout, c'est qu'il y a une mauvaise activité biologique", poursuit l'exploitant.

Les agriculteurs mesurent la fertilité de leur sol avec des slips

Un slip pour attirer l'attention

Mais pourquoi avoir choisi ce vêtement spécialement ? "Le fait que ça soit un slip, c'est évidemment pour alerter l'opinion et attirer l'attention du grand public. Si on avait mis un t-shirt, on aurait eu beaucoup moins de retour", confie simplement Benoît Mazé.

Après  quelques semaine d'enfouissement, les premiers slips ont été exhumés. Guillaume Sansoit fait de la polyculture et de l'élevage à Pazy, à une trentaine de kilomètres au sud de Clamecy. Il utilise beaucoup de fumier et il l'a constaté sur l'échantillon : "le coton était décomposé et mon slip était bien attaqué, alors que mon voisin, qui n'utilise pas de matière organique, n'avait que quelques petits trous et un slip presque pas décomposé. On voit bien qu'avec de la matière organique, il y a plus de vie du sol que dans une terre où il n'y en a pas", explique l'agriculteur. 

Dans l'Yonne, on enterre des sachets de thé pour contrôler la qualité des sols - Radio France
Dans l'Yonne, on enterre des sachets de thé pour contrôler la qualité des sols © Radio France - Thierry Boulant

Dans l'Yonne, on enterre plutôt... des sachets de thé

Dans l'Yonne, la chambre d'agriculture a mis en place en 2017 le même type d'expérience, mais avec des sachets de thé qu'on enterre, pour tester la qualité des sols. "On peut savoir si le sol stocke de la matière organique ou fournit des éléments nutritifs pour les plantes. On fait un bilan carbone à l'échelle du sol", explique Valérie Duchène, géologue à la chambre d'agriculture. "Ça permet aussi de suivre des parcelles sur plusieurs années et de voir les évolutions de changements de pratiques", poursuit la spécialiste. 

Valérie Duchène est géologue et pédologue à la chambre d'agriculture de l'Yonne - Radio France
Valérie Duchène est géologue et pédologue à la chambre d'agriculture de l'Yonne © Radio France - Thierry Boulant

Ces expériences permettent également de mesurer l'impact du changement climatique sur les sols : "En 2019, les températures chaudes sont arrivées plus tôt, donc on a vu que le sol a fourni de la nourriture pendant moins longtemps en 2019 qu'en 2018", ajoute encore Valérie Duchène.

Cette année ce sont 90 parcelles qui seront testées dans l’Yonne. La chambre d'agriculture envisage aussi de mettre en place des parcelles de référence pour un suivi de l'évolution des sols sur plusieurs années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu