Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bretagne : un numéro vert pour lutter contre les dégâts causés par les choucas

Les choucas font des ravages dans les cultures. En 2020, les dégâts en Bretagne se sont chiffrés à plus de trois millions d'euros. La chambre d'agriculture lance un numéro vert pour aider les victimes à déclarer leurs dommages et mieux lutter contre ces oiseaux.

Les dégâts provoqués par les choucas dans les cultures bretonnes ont coûté trois millions d'euros en 2020
Les dégâts provoqués par les choucas dans les cultures bretonnes ont coûté trois millions d'euros en 2020 © Maxppp - Bruno Levesque

Pour aider les agriculteurs victimes des dégâts provoqués par les choucas, la Chambre d'agriculture de Bretagne met en place un numéro vert. Il s'agit du 0801 902 369. Ce numéro et l'aide apportée étaient "réclamés par les agriculteurs", explique la Chambre d'agriculture de Bretagne dans un communiqué. Il faut dire qu'en 2020, la facture était salée. Ces oiseaux ont entrainé des pertes de production jusqu'à trois millions d'euros pour la Bretagne

Un service réclamé par les agriculteurs

L'objectif de ce numéro gratuit est double, explique la Chambre d'agriculture : "Apporter des réponses aux agriculteurs vis-à-vis des possibilités d'intervention comme les tirs ou le piégeage, et inciter les agriculteurs à déclarer les dégâts subis sur un formulaire en ligne dédié.

Des conseillers pourront ensuite orienter les victimes vers le dispositif propre à chaque département et ainsi renseigner l'agriculteur sur les mesures qui existent. Le numéro fonctionne depuis le lundi 26 avril et jusqu'au 15 juillet, de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

Le choucas, l'oiseau mal-aimé en Bretagne

Le choucas des tours, c'est son nom, recherche sa nourriture dans les champs cultivés, ce qui n'est pas du goût des agriculteurs. De nombreuses campagnes d'abattage ont lieu régulièrement en Bretagne. Depuis longtemps des associations environnementales, comme Bretagne Vivante, réclament des études sur les nouvelles habitudes de ces oiseaux. 

Bretagne Vivante a d'ailleurs obtenu du tribunal administratif de Rennes la suspension d'une campagne d'abattage de 150 choucas en 2018 dans le Morbihan. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess