Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Des vendanges encore précoces pour les vignerons corses

jeudi 9 août 2018 à 19:40 Par Maxime Becmeur et Christophe Giudicelli, France Bleu RCFM

La saison des vendanges gagne encore en précocité. A Patrimonio (Haute-Corse), les récoltes de raisins ont débuté ce jeudi 9 août, soit un jour plus tôt que l'année précédente. Les pluies du printemps et les fortes chaleurs de l'été ont fait mûrir les vignes plus vite que prévu.

A Patrimonio, comme ici au domaine Montemagni, les vendanges ont débuté plus tôt que d'habitude.
A Patrimonio, comme ici au domaine Montemagni, les vendanges ont débuté plus tôt que d'habitude. © Radio France - Christophe Giudicelli - France Bleu RCFM

Corse, France

Il y a déjà une cinquantaine d'années, les vignerons corses récoltaient leurs fruits au mois d'octobre. Aujourd'hui, il faudra probablement s'habituer à une ouverture des vendanges au début du mois d'août. Et le réchauffement climatique n'y est peut-être pas pour rien. 

La Corse a traversé une période de canicule ces derniers jours. Mais elle a heureusement échappé à une situation de sécheresse, comme celle connue en 2017 durant laquelle les agriculteurs ont beaucoup souffert. De leur côté, les viticulteurs insulaires commencent à anticiper les conséquences du changement climatique et des possibles phénomènes météorologiques extrêmes qui risquent de s'accentuer à l'avenir. 

Au domaine Montemagni, sur la commune de Patrimonio, on tente de trouver le remède miracle. "Il y a des nouvelles méthodes, des nouvelles techniques, détaille Aurélie Melleray, l'œnologue de la cave dirigée par Louis Montemagni. Au niveau de la restructuration du vignoble, on choisit des cépages plus adaptés, capables de mieux résister aux variations climatiques. Beaucoup de recherches sont effectuées dans ce domaine-là. Nous pouvons également intervenir au niveau de la limitation de l'évaporation. Tout cela nous amène à travailler et résonner différemment.  Qui dit réchauffement, dit forcément descente de l'acidité... Ce qui est dangereux pour les micro-organismes. Du coup, nous nous devons d'anticiper les récoltes."

Aurélie Melleray, œnologue du domaine Montemagni à Patrimonio

Une météo et des températures qui compliquent le quotidien des vignerons. Dans la profession, certains ne cachent pas leur inquiétude. "Si l'on continue comme cela, nous ne pourrons plus cultiver des vignes sans irrigation, estime Eric Poli, le président du conseil interprofessionnel des vins de Corse (CIVC). Un printemps pluvieux comme nous l'avons eu cette année, c'est quand même relativement rare. L'an dernier, nous avons fait face à une grande sécheresse. A partir de là, nous allons sûrement devoir irriguer nos vignes pour maintenir une plante et un système végétatif performant. Ce sont des changements importants pour la profession. Cela a de quoi nous inquiéter pour les années à venir."

Eric Poli, président du CIVC (conseil interprofessionnel des vins de Corse)

Les premières taille de raisins ont été réalisées ce jeudi 9 août dans le vignoble de Patrimonio (Haute-Corse). - Radio France
Les premières taille de raisins ont été réalisées ce jeudi 9 août dans le vignoble de Patrimonio (Haute-Corse). © Radio France - Christophe Giudicelli - France Bleu RCFM