Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

C'est parti pour la pêche à la coquille Saint-Jacques en Vendée

mardi 7 novembre 2017 à 8:53 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

La pêche à la coquille Saint-Jacques démarre ce mardi dans le perthuis bretron, entre le sud de la Vendée et la Charente-Maritime. Une centaine de bateaux ramassent ce coquillage particulièrement charnu.

140 tonnes de coquilles Saint-Jacques devraient être pêchées cette saison en Vendée et en Charente-Maritime
140 tonnes de coquilles Saint-Jacques devraient être pêchées cette saison en Vendée et en Charente-Maritime © Maxppp -

Vendée, France

Dans le perthuis breton, entre le sud de la Vendée et la Charente-Maritime, 20 bateaux vendéens et 80 bateaux charentais pêchent la coquille Saint-Jacques et la pétoncle. La saison démarre ce mardi matin. Elle s'annonce "normale, pas exceptionnelle non plus", selon Philippe Micheau, le président du comité des pêches de Charente-Martime qui gère la zone. "Il y a un mois, nous sommes allés faire des repérages et on devrait être sur les mêmes bases que l'années dernière". C'est-à-dire que 140 tonnes de coquilles devraient être ramassées.

Un million de "bêtes" sont réensemencées tous les ans

Pour en arriver là, le comité des pêche fait du "réensemencement", comme un agriculteur fait des plantations. "Tous les ans, en fonction du budget que l'on a, on réensemence environ un million de coquillages, un million de bêtes comme on dit, et on fait tout un suivi scientifique pour savoir comment elles se comportent, comment elles grossissent et si tout va bien", explique Philippe Micheau. Mais malgré ce travail, la pêche à la coquille Saint-Jacques reste très réglementée. Les bateaux ne sortent que certains jours et ils doivent respecter des créneaux de pêche très précis.

Voilà comment les coquilles du perthuis breton arrivent sur les étals des marchés puis sur nos tables. Une coquille très appréciée parce qu'elle est "très charnue, avec toujours du corail", conclut Philippe Micheau.

Le perthuis breton se situe entre le sud de la Vendée et la Charente-Maritime - Aucun(e)
Le perthuis breton se situe entre le sud de la Vendée et la Charente-Maritime - Capture d'écran Google maps