Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Calamité sécheresse : c'est un non définitif pour 37 communes de l'ouest de la Creuse

-
Par , , France Bleu Creuse

Le comité national de gestion des risques en agriculture vient de rendre sa copie. Les 37 communes de l'ouest de la Creuse qui avaient été exclues du dossier de calamité agricole en décembre 2019 restent sur la touche. Les syndicats agricoles dénoncent une décision inadmissible et injuste.

Les agriculteurs avaient manifesté à Guéret le 20 décembre contre l'exclusion de 40 communes de l'ouest creusois du dossier calamité agricole
Les agriculteurs avaient manifesté à Guéret le 20 décembre contre l'exclusion de 40 communes de l'ouest creusois du dossier calamité agricole © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Les syndicats agricoles creusois n'ont pas été entendus. Le Comité National de Gestion des Risques Agricoles vient de retoquer pour la seconde fois la demande de 37 communes de l'ouest de la Creuse du dossier de calamité agricole. Selon le comité, les données statistiques n'ont pas montré 30% de pertes sur prairies sur ces communes. La FDSEA et le JA dénoncent une décision inadmissible et arbitraire. De son coté, le député de la Creuse Jean-Baptiste Moreau se dit "scandalisé, la sécheresse a touché en Creuse tous les agriculteurs de la même manière".

Près de 700 agriculteurs sur la touche

Ces 37 communes sont donc exclues de l'enveloppe d'indemnités sécheresse qui s’élèvent à 11 millions 700 mille euros pour le département de la Creuse. Les agriculteurs installés sur ce secteur ne toucheront aucune aide pour compenser les pertes liées à la sécheresse de 2019. Selon la FDSEA et les JA, cela concerne prés de 700 agriculteurs creusois.

"Du foutage de gueule.."

"C'est du foutage de gueule, réagit Sébastien Dumignard qui élève une centaine de vaches limousines à Azérables dans le nord-ouest du département. Il faut croire que les gens qui instruisent les dossiers n'ont jamais mis les pieds sur le terrain. 

"Chez nous le manque d'eau s'est sentir dès le printemps, pas de quoi faire une deuxième récolte de fourrage comme on le fait d'habitude, l'herbe s'est vite transformée en paillasson." 

En Août, des prairies totalement jaunies à La Souterraine, une des communes exclues des aides
En Août, des prairies totalement jaunies à La Souterraine, une des communes exclues des aides © Radio France - Olivier Estran

"Une perte de 7 mille à 8 mille euros" 

"Heureusement, on travaille bien avec les conseillers de la Chambre d’Agriculture, on a fait pousser du méteil (un mélange de céréales) ce qui a permis un complément d'alimentation et limité l'achat de fourrage pour l'hiver , car le prix ont flambé, le foin se négocie entre 100 et 150 euros la tonne. C'est énorme."

"Entre les cultures de complément et l'achat de fourrage, j'ai donc facilement du dépenser 7 mille à 8 mille euros de plus, tout cela dans un contexte où les prix de vente des animaux restent bien médiocres." complète l’éleveur.

Même dans l'Ouest du département, les sources se sont retrouvées a sec, les éleveurs ont du abreuver les troupeaux
Même dans l'Ouest du département, les sources se sont retrouvées a sec, les éleveurs ont du abreuver les troupeaux © Radio France - Olivier Estran

Par contre tout le reste du département est reconnu en calamité agricole au sujet de la sécheresse. Les agriculteurs concernés devraient recevoir des indemnités à partir de la mi-février. La liste des communes reconnues au titre des calamités agricoles "prairies" est à retrouver sur le site internet de la Préfecture

.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess