Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Canicule : en Sarthe, des brumisateurs pour rafraîchir les... lapins !

mercredi 1 août 2018 à 19:11 Par Marie Mutricy, France Bleu Maine

Les fortes chaleurs n'affectent pas que les humains. Les poulets de Loué comme les lapins de Roselyne Trassard à Roezé-sur-Sarthe mangent moins. C'est une perte de poids pour les uns, une perte de ponte pour les autres et dans tous les cas une perte économique pour les éleveurs.

La canicule affecte aussi les lapins de Roselyne Trassard à Roezé-sur-Sarthe
La canicule affecte aussi les lapins de Roselyne Trassard à Roezé-sur-Sarthe © Radio France - Marie Mutricy

Sarthe, France

Il faisait mercredi jusqu'à 40 degrés à l'ombre dans certains départements français. Et Météo France prévoit que la canicule affecte toute la France ce weekend. Mais la chaleur ne fait pas seulement souffrir les humains. Les animaux en pâtissent aussi. Les poules de Loué pondent moins et les lapins d'une éleveuse de Roezé-sur-Sarthe perdent du poids. Au point que Roselyne Trassard a installé des brumisateurs pour les rafraîchir.

Moins de nourriture, donc moins d’œufs pondus

Lors de forts épisodes de chaleur, les animaux ont les mêmes réflexes que les humains : ils bougent moins, mangent moins. "Le problème, c'est surtout que la nuit, la fraîcheur n'est pas là, raconte Yves de la Fouchardière, le directeur général des Fermiers de Loué. Il faut une période plus fraîche pour que les animaux arrivent à se reconstituer des réserves". Les poules ont perdu leurs plumes d'hiver lors de la première vague de chaleur. "Donc elles ont commencé à nous faire des œufs plus petits et puis certaines maintenant décident de pondre un jour sur deux (...) donc on va perdre de la performance économique" commente le chef d'entreprise.

Des brumisateurs pour les lapins

Les lapins eux, ne perdent pas de poils. Et la chaleur leur coupe l’appétit. "Là j'ai des lapins qui vont avoir facile 200 à 300 grammes de moins que prévu parce qu'ils ne mangent pas explique Roselyne Trassard. Il fait chaud, ils se posent. Comme nous en fait, l'été, on a moins d’appétit. Nous on peut varier notre alimentation, manger plus froid mais pas eux. Ils ne mangent pas donc ils ne grossissent pas. Donc on a une perte puisque nous sommes payés au kilo/vif". L'éleveuse a donc développé plusieurs stratégies. Des brumisateurs rafraîchissent l'air des dômes. Elle met des huiles essentielles de thym et d'eucalyptus pour leur donner envie de boire de l'eau. Et l'après-midi, c'est sieste obligatoire. Les lapins restent dans le noir pour économiser leurs forces.