Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Canicule : dans l'Yonne, des brumisateurs géants pour les vaches

mardi 31 juillet 2018 à 17:41 Par Delphine Martin et Thierry Boulant, France Bleu Auxerre et France Bleu

Les animaux aussi souffrent de la chaleur. Pour le bien être des vaches, une exploitation de Cussy-Les-Forges (Yonne) a installé un système de rafraîchissement dans les étables.

Cette exploitation a installé 23 brumisateurs dans les étables.
Cette exploitation a installé 23 brumisateurs dans les étables. © Radio France - Thierry Boulant

Cussy-les-Forges, France

Les humains ne sont évidemment pas les seuls à souffrir de la chaleur caniculaire de cet été. Pour les animaux aussi, c'est parfois un calvaire. Dans les élevages bovins, veiller à la santé et au bien-être des bêtes est une nécessité.

A Cussy-Les-Forges dans l'avallonais, l'exploitation Tarteret a adopté il y a deux ans un système de brumisateur pour faire baisser la température dans les étables. Car lorsqu'il fait 32 degrés à l'extérieur, la température peut facilement grimper jusqu'à 40 degrés dans les stabulations.

10 à 12 degrés de moins dans l'étable

Grâce à ce système, les 700 bêtes d’Edouard Tarteret ne montrent aucun signe de fatigue. "Les bêtes ne sont pas agitées, elles ne sont pas affolées, elles restent calmes. Certaines sont en train de ruminer. Là il y a une vache qui est en train de lécher son veau en toute sérénité. Je peux dire qu’elles sont dans une bonne ambiance", constate l’exploitant, chargé du suivi du bétail.

Grâce aux brumisateurs, les 700 vaches sont dans une "bonne ambiance" selon l'exploitant. - Radio France
Grâce aux brumisateurs, les 700 vaches sont dans une "bonne ambiance" selon l'exploitant. © Radio France - Thierry Boulant

Techniquement, le système est assez simple : des ventilateurs géants diffusent des micro gouttelettes d'eau. C’est un peu le « Paris-plage » des vaches, quoi. Et c’est l’éleveur qui gère tout, grâce à un petit poste de contrôle : "les ventilateurs se règlent par un ordinateur de bord. Je définis la température. Ici, c’est 20 degrés. Et c’est pareil pour la brumisation. Je décide de déclencher à une certaine température", poursuit Edouard Tarteret. 

"Les bêtes ne sont pas agitées, elles vont bien" - Edouard Tarteret

Il est très satisfait de cet outil : "Le système de ventilation à lui-seul me permet de rafraîchir l’air des bâtiments de 8 à 10 degrés. Et avec la brumisation, je perds encore deux degrés de plus." Résultat : les animaux se sentent bien et grossissent : "ça n’a pas d’impact sur la qualité de la viande mais ça a un impact sur la productivité. Car une vache qui a trop chaud ne mange pas et ne s’engraisse pas", ajoute l’éleveur.

Un investissement de 50 000 euros

Deux des quatre sites d’élevage de cette grande exploitation sont équipés de brumisateurs : 23 ventilateurs, en tout, à 2 200 euros l’unité, soit un investissement total de près de 50 000 euros. Les ventilateurs fonctionnent aussi parfois l’hiver (mais sans brumisation) pour assainir l'air de la stabulation.

Le système se pilote par ordinateur, c'est l'exploitant qui contrôle tout. - Radio France
Le système se pilote par ordinateur, c'est l'exploitant qui contrôle tout. © Radio France - Thierry Boulant

Le reportage de Thierry Boulant