Agriculture – Pêche

À cause du sanglier, la facture explose pour les chasseurs des Pyrénées-Orientales

Par Simon Colboc, France Bleu Roussillon lundi 20 mars 2017 à 10:31

Feu à volonté sur les sangliers !
Feu à volonté sur les sangliers ! © Maxppp - ONF

Les chasseurs des Pyrénées-Orientales ont beau faire feu de tout bois, les sangliers continuent de ravager de nombreuses cultures dans le département. La fédération départementale de chasse va devoir débourser 160 000 euros pour indemniser les agriculteurs : une hausse de 100 000 euros en un an !

Les chasseurs ont beau abattre toujours plus de sangliers dans les Pyrénées-Orientales, ça ne suffit pas. Malgré les 12 500 sangliers tués ces neuf derniers mois (un record dans le département !), les indemnisations que la fédération départementale va verser en 2017 aux maraîchers et agriculteurs (victimes de dégâts liés aux sangliers) explosent : 160 000 euros au lieu de 60 000 l'an dernier !

"Il y a eu plus de dégâts, mais il y a aussi eu plus de dossiers déposés " explique Gilles Tibié, le directeur de la fédération de chasse des Pyrénées-Orientales. "Les chasseurs se découragent. Nous sommes responsables mais pas coupables." Du coup, la participation demandée aux chasseurs de sangliers va augmenter de deux euros (36 euros au lieu de 34 euros).

"Les chasseurs sont responsables mais pas coupables " selon Gilles Tibié, le directeur de la fédération de chasse des Pyrénées-Orientales

On compte 7800 chasseurs dans les Pyrénées-Orientales. 6200 d'entre eux chassent le sanglier.