Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Centre-Val de Loire: Blablacar annonce 110.000 places disponibles de covoiturage pendant les fêtes

-
Par , France Bleu Touraine

Pendant les vacances scolaires, Bablacar annonce jusqu'à 110.000 places disponibles de covoiturage en région Centre-Val de Loire avec en pôle position les trajets Tours-Paris,Tours-Orléans et Orléans-Paris.

Une aire de covoiturage qui fait le plein
Une aire de covoiturage qui fait le plein © Maxppp - Olivier Boitet

Indre-et-Loire, France

La plate forme de covoiturageBlabacar tire un bénéfice maximum de la grève de la SNCF. Elle prévoit deux fois plus de réservations pour les fêtes de fin d'année que l'an passé à la même période. En ce moment, en Centre-Val de Loire, trois trajets explosent les réservations: Tours-Paris, Tours-Orléans, et Orléans-Paris. France Bleu Touraine a constaté cette affluence au dépose minute de la gare de Tours.

Laurence est covoitureuse depuis 2009. Elle vient de s'installer à Tours et pour 13 euros, elle propose sur Blablacar le trajet Tours-Paris. Elle reconnait qu'avec la grève à la SNCF, elle a vu exploser son nombre de clients. Il est midi et demi. Marie attend sa covoitureuse pour se rendre à Bourges. Faute de train, elle pratique le covoiturage depuis le début de la grève SNCF.

C'est sûr qu'avec la grève, le covoiturage çà aide, en plus c'est moins cher que la SNCF avec la carte jeunes 

Alexis est étudiant à Tours lui-aussi. Il rentre chaque weekend à Châteaudun et il regrette que des covoitureurs profitent un peu trop de la grève. "Là, je paye 10 euros ce qui est un peu élevé mais en temps de grève les covoiturages reviennent plus cher, les conducteurs en profitent souvent un maximum, ce n'est pas normal" explique-t-il. 

Au dépose-minute de la gare, il y a enfin ceux qui se fichent pas mal de la grève SNCF. Parce qu'ils ne pratiquent que le covoiturage, c'est le cas de Noëlle qui réserve les trajets pour sa maman depuis 2015 ; "c'est moi qui réserve pour elle car elle n'a pas internet. Le prix du train c'est quand même assez cher donc le Blablacar c'est intéressant. Pour moi, maintenant le train c'est deux fois non!"  

Pendant les vacances scolaires, Bablacar annonce jusqu'à 110.000 places disponibles en région Centre Val de Loire avec en pôle position les trajets Tours-Paris,Tours-Orléans et Orléans-Paris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu