Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Cet éleveur breton offre des poules aux élus pour les sensibiliser à la réalité de son métier

-
Par , France Bleu Armorique

Près de Fougères, à l'occasion d'un vide-poulailler qu'il organise ce week-end, Olivier Sourdin propose à des élus de leur donner ses poules pondeuses bio ! Une manière pour lui de dénoncer l'agribashing et de sensibiliser les élus et les citoyens aux réalités de son travail d'agriculteur.

Olivier Sourdin est producteur de lait et d'oeufs bio, au Châtellier, près de Fougères
Olivier Sourdin est producteur de lait et d'oeufs bio, au Châtellier, près de Fougères © Radio France - Céline Guétaz

Le Chatellier, France

Olivier Sourdin est installé depuis sept ans aux Châtelliers, près de Fougères, où il produit du lait et des oeufs bio. Ses 4.500 poules picorent sur deux hectares, et cette activité agricole, en plus de la production laitière "c'est beaucoup de travail, chaque jour, vacances comprises" explique le jeune éleveur qui souhaite aujourd'hui interpeller les élus. Il  propose de leur donner une poule ce week-end.C'est une manière "de les sensibiliser à la réalité de notre métier. Pour qu'ils ne prennent plus de décisions, sans avoir écouté ce qu'on a à dire" affirme encore le jeune éleveur. Des élus viendront-ils ? L'éleveur est confiant, en cette période de pré campagne pour les municipales "Je pense que certains vont répondre à l'invitation" 

Vide-poulailler ouvert à tous

L'éleveur espère aussi rencontrer des citoyens ce samedi 23 novembre et dimanche 24 novembre au cours de son vide poulailler. L'objectif de l'opération, est de vendre toutes les poules, "afin de renouveler le poulailler, car, au bout d'un an de ponte, les poules ne sont plus assez rentables, mais elles pondent encore suffisamment pour un particuliers !". L'éleveur propose de les vendre 3 euros l'unité "sinon, elles vont à l'abattoir. Je préfère qu'elles puissent avoir une deuxième maison !"  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu