Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Châlons-en-Champagne veut révolutionner l'agriculture

jeudi 26 octobre 2017 à 11:07 Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne

Avec le collectif "Planet A", lancé officiellement ce jeudi, la ville de Châlons-en-Champagne a pour ambition d'accueillir chaque mois de juin un "Davos de l'agriculture", en lien avec une future "Cité de l'agriculture".

Benoist Apparu a lancé "Planet A" ce jeudi à Paris
Benoist Apparu a lancé "Planet A" ce jeudi à Paris - Planet A

Le maire de Châlons-en-Champagne, Benoist Apparu, a officiellement lancé ce jeudi à Paris l'initiative baptisée "Planet A". Il s'agit d'un collectif qui veut "proposer et réfléchir à une troisième révolution agricole", précise Benoist Apparu.

"L'agriculture est au croisement de toutes les problématiques mondiales des 50 ans à venir : problématiques alimentaire, énergétique, environnemental. Donc il faut qu'on arrive à trouver des solutions pour préparer l'avenir et sortir des conflits d'aujourd'hui", explique-t-il.

Organiser un "Davos de l'agriculture"

La première concrétisation de cette initiative sera l'organisation, tous les ans au mois de juin et dès juin 2018, un "Davos de l'agriculture" (la ville suisse de Davos accueille tous les ans fin janvier un Forum économique mondial) "avec les 400 décideurs qui comptent dans le domaine de l'agriculture", poursuit Benoist Apparu, qui souhaite aussi lancer un Institut de hautes études agricoles, en lien avec l'école d'ingénieurs Agro Paris Tech : "Là encore en mélangeant, par exemple, des cadres de la grande distribution, de l'Union européenne, des ONG environnementales.. qui travailleraient deux jours par mois autour de ces questions".

Une "Cité de l'agriculture" sortira de terre

Afin de devenir un centre de référence mondial sur l'agriculture, la ville de Châlons-en-Champagne compte donc articuler son projet autour de quatre axes : la recherche, la formation, le développement-économie, et un pôle grand public autour d'une future "Cité de l'Agriculture".

"Nous comptons créer des cours en ligne (Mooc), développer un incubateur de start-ups, et accueillir un diplôme de grande école d'ingénierie agricole autour de la "smart-agriculture", explique Benoist Apparu. L'Université Reims Champagne-Ardenne s'est déjà associé au projet et dès le mois de décembre, les études seront lancées pour déterminer où et quand les bâtiments pourront construits et avec quels financements.