Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Charente-Maritime : un projet de culture de chanvre à grande échelle est lancé

-
Par , France Bleu La Rochelle

38 hectares de chanvre sont actuellement cultivés en Charente-Maritime. Un chanvre sans THC, donc pas de visée thérapeutique, mais un projet à grande échelle pour élaborer de la fibre textile. Un couple d'agriculteurs lance un test avec une vingtaine de confrères.

 Plantation de chanvre à Thairé en Charente-Maritime. A droite, Paul Rouzeau le fils d'Yves Rouzeau, l'exploitant. Au centre Sophie Pouget porteuse du projet.
Plantation de chanvre à Thairé en Charente-Maritime. A droite, Paul Rouzeau le fils d'Yves Rouzeau, l'exploitant. Au centre Sophie Pouget porteuse du projet. © Radio France - Gérald Paris

38 hectares sont cultivés aujourd'hui en Charente-Maritime, près de 260 espérés l'année prochaine. Sophie Pouget et son mari Abel se sont lancés dans un projet de valorisation du chanvre assez nouveau en France. On sait que la plante est un bon isolant, très utilisée pour les toitures des maisons, qu'elle peut aussi servir dans les murs ou les sols. Ce que l'on sait moins, c'est qu'en travaillant la fibre différemment, on peut également en faire des vêtements, des chemises, des T-shirts.

En France, et même en Europe, le procédé n'est pas très connu, il faut des machines particulières, pour récolter, et sortir la fibre ensuite, pour l'exploiter. Pour Sophie Pouget, ce "process" est maîtrisé à grande échelle par la Chine, "mais plus chez nous."

"On travaille avec une école d'ingénieurs de Toulouse pour ce projet" - Sophie Pouget -

" Des prototypes de machines sont actuellement en construction dans une école d'ingénieurs à Toulouse. On travaille conjointement sur ce projet. Si pour l'isolation, le chanvre est utilisé en petit morceau, déstructuré, pour l'utilisation en fibre textile, il faut arriver à sortir de longs morceaux. Le but est donc d'avoir une machine adaptée."   

Fibre de chanvre longue
Fibre de chanvre longue © Radio France - Gérald Paris

Actuellement, 22 agriculteurs des environs de Saintes font partie de cette phase test. Saintes, mais aussi quelques communes proches de La Rochelle, comme à Thairé. Yves Rouzeau est agriculteur depuis le début des années 80. Cultiver du chanvre, c'est assez nouveau pour lui. Son avantage c'est de ne pas à avoir de pesticides à ajouter, le chanvre pousse tout seul et étouffe les mauvaises herbes.

"Pas de cannabis médicinal avec ce chanvre là ... " - Yves Rouzeau -

" Au début, des jeunes tournaient autour, je suis venu les voir pour leur expliquer qu'il s'agissait de chanvre sans THC. Les semis  ne permettent pas ensuite une exploitation thérapeutique du chanvre, pas de cannabis médicinal. J'ai dû aussi expliquer aussi au maire, que cela était sans danger. Depuis, c'est clair il y a des petits panneaux en bord de champs."   

Plantation de chanvre à Thairé en Charente-Maritime
Plantation de chanvre à Thairé en Charente-Maritime © Radio France - Gérald Paris

La phase test va permettre de savoir si les prototypes de machines imaginés permettent bien de récolter comme il faut le chanvre, mais surtout ensuite de tisser de longs fils pour en faire du textile. 

1000 euros pour un hectare de chanvre produit

Avant de voir du chanvre pousser dans son champs, il y avait du maïs. Yves Rouzeau peut attendre de recevoir environ 1000 euros pour un hectare produit, c'est sensiblement moins que le maïs selon les cours, mais à moyen terme, il devrait être payé 1200 voire 1500 euros l'hectare. Il faut dire que de nouvelles débouchées pourraient bien s'offrir à ce type de culture. 

Aux Etats-Unis, un privé a élaboré une carlingue d'un petit avion en fibre de chanvre. Moins lourd que l'aluminium ou la fibre de verre, le chanvre a peut-être une belle carte à jouer dans l'aéronautique. Cela expliquerait certainement pourquoi Airbus s'intéresse de près au projet du couple Pouget.     

Chanvre d'un champs de Thairé en Charente-Maritime
Chanvre d'un champs de Thairé en Charente-Maritime © Radio France - Gérald Paris

Reportage culture de chanvre à Thairé

Choix de la station

À venir dansDanssecondess