Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Agriculture – Pêche

Cher : Abstention record en vue aux élections à la chambre d'agriculture

mercredi 30 janvier 2019 à 19:10 - Mis à jour le mercredi 30 janvier 2019 à 19:12 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Le monde agricole vote en ce moment pour élire ses représentants dans les chambres d'agriculture. Le scrutin se termine ce 31 janvier, mais on risque de battre des records d'abstention. Probablement moins de 30 % de participation dans le Cher et la tendance est nationale.

Le scrutin pour élire les représentants du monde agricole aux chambres d'agriculture se termine le 31 janvier
Le scrutin pour élire les représentants du monde agricole aux chambres d'agriculture se termine le 31 janvier © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Il y a  6 ans, on avait approché les 50 % de votants. Ce sera donc sans doute beaucoup moins cette année. Et les syndicats alertent déjà sur les risques que fait courir à l'institution, cette abstention massive. Les chambres d'agriculture départementales sont menacées selon la FDSEA. L'état préférerait une représentation régionale comme c'est déjà le cas pour le commerce et l'artisanat. Etienne Gangneron est le président sortant de la chambre d'agriculture du Cher : " Aujourd'hui, on est encore respecté parce que l'état sait bien qu'il doit garder ce lien en terme de développement, et puis il y a plein de transitions en cours et les chambres sont un véritable outil, mais pour ce faire, il faut vraiment que l'on garde cet échelon départemental qui est vraiment le plus judicieux, même si beaucoup de décisions se prennent aujourd'hui en région, à l'échelle nationale ou bien sûr européenne. Une abstention massive nous affaiblirait vis à vis de nos interlocuteurs.

L'élection dans les chambres d'agriculture a lieu tous les six ans. - Radio France
L'élection dans les chambres d'agriculture a lieu tous les six ans. © Radio France - Michel Benoit

La coordination rurale  voit une explication à cette très forte abstention : un manque de représentativité des chambres d'agriculture. Avec près de 30 % des suffrages au dernier scrutin, il y a six ans,  la coordination rurale n'a eu que trois sièges sur 21 à l'assemblée et aucun au bureau monopolisé par le FDSEA. C'est inacceptable pour Geneviève De Brach, candidate pour la coordination rurale : " Malgré notre score, la coordination rurale a très peu de postes pour aller discuter. Il n'y a qu'un syndicat qui tire les ficelles depuis des dizaines d'années. Donc les gens ne se sentent pas représentés. Il faut que ce calcul pour l'attribution des sièges change. Après les gilets jaunes, faudra t-il que l'on crée les gilets verts ? " Lors du dernier scrutin dans le Cher, il y a 6 ans, la confédération paysanne, arrivée en 3eme position avec un peu plus 12 % des voix, avait eu un élu. Les résultats 2019 seront connus le 6 février.