Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Chez les Prigent, l'avenir de l'agriculture en Bretagne ce sont les céréales et non plus le lait !

vendredi 29 juillet 2016 à 7:00 Par Anne Tréguer, France Bleu Breizh Izel

Jean-Paul Prigent et ses deux fils sont agriculteurs à Lorozan à Plourin-les-Morlaix (Finistère) et ils misent de plus en plus sur leur production de céréales.Les céréales sont bien plus rentables que la production de lait dont les cours sont toujours au plus bas

Jean-Paul Prigent et ses deux fils
Jean-Paul Prigent et ses deux fils © Radio France - Anne Tréguer

Bretagne, France

Les Prigent ont une exploitation de 750 hectares et ils sont à la fois éleveurs de vaches laitières ( 300 bêtes), ils ont une activité de travaux agricoles et ils produisent des céréales, orge, blé et colza.

Pour les Prigent la production de céréales est beaucoup plus rentable  - Radio France
Pour les Prigent la production de céréales est beaucoup plus rentable © Radio France - Anne Tréguer

Aujourd'hui, leur production de céréales est largement plus rentable.

" Il y a besoin de moins de main d'oeuvre pour produire un hectare de céréale qu'un hectare de lait " explique David l'un des fils Prigent et son père Jean-Paul d'ajouter : _"Les céréales sont destinées à être vendues, on garde une partie pour nos bêtes. Le reste est vendu au plus offrant. On vend à des privés et on fixe nos prix en avance et on est acteur sur les marchés à terme." _Les Prigent ont fait ce choix même si cela n' est pas toujours facile mais ils tiennent à vivre directement du fruit de leur travail . Ils sont conscients d'être une minorité dans le milieu agricole mais ils ne veulent plus d' intermédiaires ou en tous cas le moins possible. "_On se sent autonome et pas dépendant de toutes structures par rapport à la vente de nos produits"  _précise Jean-Paul.Les Prigent ont ainsi choisi de développer leur activité céréale et de diminuer progressivement leur  production  de lait.