Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : Chiffre du jour

Chiffre du jour : 10.747 sangliers abattus dans le Vaucluse en 2017-2018

lundi 10 septembre 2018 à 7:38 Par Thomas Schonheere, France Bleu Vaucluse

Entre le 1er juin 2017 et le 31 mars 2018, les chasseurs du Vaucluse ont tué 10.747 sangliers dans tout le département. C'est la première fois en cinq ans que ce chiffre est en baisse.

C'est la première fois depuis cinq ans que le nombre de sangliers tués est en baisse dans le Vaucluse
C'est la première fois depuis cinq ans que le nombre de sangliers tués est en baisse dans le Vaucluse © Maxppp - Jean Francois Frey

Vaucluse, France

Le chiffre a été arrêté ce vendredi 7 septembre, deux jours avant l'ouverture de la chasse dans Vaucluse. Entre le 1er juin et le 31 mars 2018, la Fédération départementale de la chasse indique que ces adhérents ont tué 10.747 sangliers dans tout le département. Selon la fédération, c'est la première fois depuis cinq ans que ce chiffre est en baisse. Les chasseurs y voient les effets conjugués de la sécheresse et de leur action. 

Un moyen de répondre aux agriculteurs ? En effet, fin août, la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, a mis en doute l'efficacité des chasseurs. Selon elle, il y aurait quatre millions de sangliers sur tout le territoire. Toujours selon Christiane Lambert, 30 millions d'euros d'indemnisations sont versés chaque année par les chasseurs aux agriculteurs pour compenser les dégâts.

"Ce n'est pas le cas dans le Vaucluse, affirme Christel Savelli, la directrice de la Fédération départementale des chasseurs, invitée ce lundi de France Bleu Vaucluse. L'année dernière, nous avons, à ce jour, payé 180 000 euros de dégâts de sangliers. Ce n'est rien à côté des départements qui sont à plus de un million d'euros."

Selon les chasseurs, il est impossible d'évaluer précisément le nombre de sangliers qui vivent dans le Vaucluse. Ce chiffre de 10.747 permet d'avoir un ordre de grandeur sur l'évolution de la population. La fédération souhaite arriver à 6.000 sangliers tués par an.