Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : 2,6 millions hectolitres de vin de la Vallée du Rhône devraient être produits en 2019

-
Par , France Bleu Vaucluse

Après la récolte 2019, on connaît les premières estimations de production de vin de la Vallée du Rhône. Inter Rhône prévoit environ 2,6 millions d'hectolitres, un chiffre à peu près stable.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Manuel Ruffez

Département Vaucluse, France

Entre 2,6 et 2,8 millions d'hectolitres : c'est l'estimation de la production pour les vins de la Vallée du Rhône, après la récolte 2019, d'après des chiffres fournis par Inter Rhône. À l'échelle de la France, la production s'annonce en recul : 14% en moins sur l'ensemble des vignobles français. 

Si les vignes ont moins donné cette année, c'est à cause de la météo. Le gel puis la grêle ont été dévastateurs par certains endroits au printemps, en Bourgogne notamment. Puis, les deux épisodes de sécheresse, cumulés à l'absence de pluie ont aggravé la situation. 

Les vins de la Vallée du Rhône s'en sortent bien 

Malgré tout, nos vins tirent quand même leur épingle du jeu. La baisse des volumes est contenue assure Inter Rhône. La récolte s'annonce supérieure à celle de 2017 et à peu près équivalente à celle de 2018. Pour certaines appellations, cette saison est même un succès annoncé. Les Côtes du Rhône et Côtes du Rhône Village enregistrent une hausse de 5% en plus par rapport à l'année précédente. Ça augmente aussi pour l'AOP Luberon : 2% de plus. Les AOP Ventoux en revanche sont en légère baisse. 

Voilà pour la quantité de vin, et pour la qualité alors ? Réponse dans les prochains mois. Inter Rhône promet en tout cas un millésime de grande qualité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu