Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : Chiffre du jour

Chiffre du jour : 3 000 emplois saisonniers sont à prendre en Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse

Si vous cherchez un emploi saisonnier dans l'agriculture, c'est le moment de s'y mettre. En Vaucluse, 3.000 postes sont à prendre entre le printemps et la fin de l'été, pour de la cueillette, de la récolte et des travaux de viticulture. Mais les exploitations peinent à recruter.

La vendange du muscat du Ventoux
La vendange du muscat du Ventoux - Alain Hocquel - Vaucluse Provence

Département Vaucluse, France

Si vous n'avez pas mal au dos, que vous n'avez pas peur de mettre les mains dans la terre et que vous cherchez du travail, ce chiffre est pour vous. Trois mille emplois saisonniers sont à prendre dans l'agriculture en Vaucluse. La saison des cueillettes et des récoltes commence en ce moment (sauf pour les fraises et les asperges, déjà sorties de terre depuis un moment) et va durer jusqu'à mi-octobre. Les melons, les cerises, les abricots sont mûrs dès le mois de mai, puis arrivent les pêches et nectarines, l'aubergine, les haricots, les poivrons, etc. Sans oublier tous les travaux de viticulture.   

Les exploitations agricoles ont du mal à recruter 

Un bon tiers des saisonniers agricoles sont des habitués, si on peut les appeler ainsi. Ils reviennent d'une année sur l'autre et les exploitants n'ont pas besoin de les former. Les emplois saisonniers recrutent aussi beaucoup d'intérimaires, français ou étrangers et proposent de nombreux contrats via des prestataires de service. Les étudiants peuvent également trouver du travail, même s'ils ne sont pas la priorité, puisqu'ils ne peuvent souvent pas rester sur les cinq mois que dure la saison.  

Si vous cherchez du travail, c'est le moment de s'y mettre, directement auprès de l'exploitation ou via des forums pour l'emploi. Côté agriculteurs, l'association départementale pour l'emploi en agriculture, l'ADPEA estime que trouver des candidats est difficile. "L'image de nos métiers est toujours mauvaise reconnaît sa présidente, entre des conditions de travail difficiles et des salaires relativement bas".