Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : objectif 315 médailles pour le Vaucluse au Salon de l'agriculture à Paris

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le Vaucluse est à l'honneur ce mardi au Salon de l'agriculture à Paris. Notre département espère une nouvelle moisson de médailles au concours général agricole, grâce au vin, mais pas seulement.

Les médailles du concours général agricole
Les médailles du concours général agricole © Radio France - Antoine Balandra

Objectif au moins 315 médailles pour le Vaucluse au Salon de l'agriculture à Paris. C'est la récolte de l'an dernier lors du concours général agricole et c'est à peu près la même moisson chaque année. Or, argent ou bronze, la plupart de ces médailles reviennent bien sûr au vin. Des mastodontes raflent tout sur leur passage : une dizaine de médailles pour la cave de Bonnieux, pour Rhonea ou pour la cave de Roaix Séguret. 

L'appelation Côtes-du-Rhône séduit à Paris, mais aussi les vins du Luberon, ceux du Ventoux, les Beaumes-de-Venise et l'IGP Méditerrannée. En tout près de 700 vins sont en concurrence, la moitié sont primés. Autrement dit, les viticulteurs ont une chance sur deux de revenir de Paris médaille autour du cou.   

Les autres produits provençaux rencontrent aussi un franc succès : les huiles d'olive, le miel, les jus de fruits et la confiture. Mais aussi le pastis, fabriqué Maison Manguin, sur l'ile de la Barthelasse à Avignon. 

Tout le monde peut devenir dégustateur au Concours général agricole 

Beau programme que celui de dégustateur pour le Concours général. Tout le monde peut le devenir. Il suffit pour cela de candidater et de se former à l'INAO, l'institut national des appellations d'origine. Chaque jury est composé de 3 à 6 membres : des techniciens, professionnels du produit en question, mais aussi des amateurs éclairés du bien boire et bien manger au palais plutôt développé. La formation leur apprend la méthode, le vocabulaire, comment caractériser le produit, comment le comparer avec d'autres. Avec toujours un crachoir à proximité pour ceux qui dégustent le vin ! 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu