Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Christiane Lambert devrait devenir la première femme à présider la FNSEA

mardi 28 mars 2017 à 8:59 Par Géraldine Houdayer, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Le congrès de la FNSEA qui s'ouvre ce mardi à Brest a lieu un mois après le décès de l'emblématique président du syndicat, Xavier Beulin. C'est une femme, l'éleveuse Christiane Lambert, qui devrait prendre la tête du principal syndicat agricole français.

Christiane Lambert, 55 ans, est éleveuse de porcs en Maine-et-Loire.
Christiane Lambert, 55 ans, est éleveuse de porcs en Maine-et-Loire. © AFP - Eric Piermont

Le congrès de la FNSEA qui s'ouvre ce mardi à Brest se déroulera dans un contexte troublé, un mois après le décès de l'emblématique président du syndicat, Xavier Beulin, et quatre semaines avant l'élection présidentielle, alors que les agriculteurs se débattent dans une crise dont ils ne voient pas la fin.

Une éleveuse de 55 ans pour diriger le principal syndicat agricole français

Christiane Lambert, première vice-présidente qui assure l'intérim depuis le décès de M. Beulin, est la seule candidate déclarée à la présidence, selon la FNSEA. Elle était l'invitée de France Bleu Breizh Izel ce mardi matin. Elle devrait ainsi devenir - le 13 avril, lors de la première réunion du conseil d'administration - la première femme à diriger l'incontournable FNSEA, qui préside 84 des 89 chambres d'agriculture françaises. Si le profil de cette femme de 55 ans paraît plus consensuel que celui de son prédécesseur Xavier Beulin, auquel on a souvent reproché d'être à la fois céréalier et patron d'un géant de l'agro-industrie, elle est loin d'être lisse et a son franc-parler. En posant sa candidature pour diriger le principal syndicat français, Mme Lambert a déclaré qu'elle allait travailler dans la continuité de Xavier Beulin: "Nous n'allons pas faire un virage à 180 degrés. Nous nous retrouvons dans les orientations qui étaient portées auparavant par le bureau derrière Xavier Beulin", tout en rappelant qu'elle fait partie de ce bureau depuis 2010.

Un contrepoint à la présidence de Xavier Beulin

Eleveuse de porcs dans le Maine-et-Loire, et originaire du Cantal, Christiane Lambert apportera un contrepoint à la présidence parfois controversée de Xavier Beulin, à la fois agriculteur-céréalier et président du groupe agro-industriel Avril. Elle endossera une lourde responsabilité alors que les paysans français affrontent une crise structurelle de perte de la valeur ajoutée de leurs productions, doublée d'éléments de crise conjoncturels (climatiques, sanitaire et économique). Mme Lambert devra également porter les attentes de ces paysans découragés et en plein questionnement sur le modèle agricole français auprès des candidats à l'élection présidentielle.

  - Visactu
© Visactu