Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Insectes ravageurs dans les vignes et vergers : les chercheurs français, allemands et suisses unissent leurs forces

mardi 16 octobre 2018 à 18:50 - Mis à jour le mercredi 17 octobre 2018 à 10:03 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Pendant trois ans, cinquante chercheurs français, allemands et suisses ont travaillé la main dans la main, pour un programme de lutte contre les ravageurs dans les vignes et vergers. Ce programme apporte aux vignerons et aux arboriculteurs des outils pour qu'ils puissent être protégés.

La drosophila suzukii avait fait des ravages en 2014 dans le vignoble alsacien
La drosophila suzukii avait fait des ravages en 2014 dans le vignoble alsacien © Maxppp - Christian Wattier

Colmar, France

Après trois ans de travaux, InvaProtect, un programme transfrontalier de lutte contre les ravageurs des vignes et des vergers vient de rendre ses premières recommandations. Cinquante chercheurs français, dont ceux de l'INRA de Colmar mais aussi des Allemands et des Suisses, ont travaillé sur des solutions pour éviter que des insectes ravageurs s'installent dans nos vignes et nos vergers d'Alsace. L'étude a coûté 4,2 millions d'euros.

Des solutions pour lutter contre la mouche ravageuse japonaise suzukii ou encore l'enroulement viral de la vigne 

Ce programme permet aux vignerons et aux arboriculteurs d'avoir des outils pour éviter la prolifération des maladies. Les méfaits des insectes ravageurs entraînent chez les professionnels une perte de rendement et une baisse de qualité. Parmi ces nuisibles figure en bonne place la drosophila suzukii, une mouche japonaise qui a fait des ravages dans les vignes et les vergers en 2014 en Alsace. 

Résultats présentés lors d'un colloque le 8 novembre en Allemagne 

Ce programme permet aussi de lutter contre l'enroulement viral de la vigne, très répandu, qui touche particulièrement le pinot noir en Alsace, puisque c'est un cépage rouge. La maladie se transmet par des insectes, qui se nourrissent de sève. 

Parmi les premières pistes de travail, un suivi transfrontalier du développement et de la présence des insectes, la poursuite des recherches sur la mouche suzukii ou encore une diffusion des résultats directement auprès des professionnels, à travers des fiches pratiques, lors des salons... Toutes ces recommandations seront transmises aux chambres d'agriculture, pour qu'elles soient renvoyées aux vignerons ou aux arboriculteurs

Les résultats définitifs de ces recherches seront dévoilés lors d'un colloque le 8 novembre à Bad Krozingen en Allemagne. 

Explications sur programme InvaProtect