Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'agriculture 2016

Concours de la plus belle vache du salon de l’agriculture : « comme Miss France » !

-
Par , France Bleu Armorique
Trébry, France

Adeline Yon est éleveuse de vaches de race Limousine à Trébry dans les Côtes d’Armor. Depuis des mois, elle prépare quatre d’entre elles au concours qui se déroulera jeudi prochain au salon de l’agriculture.

Adeline Yon présente deux vaches et deux veaux de race Limousine
Adeline Yon présente deux vaches et deux veaux de race Limousine

Grenouille et Houle sont prêtes à rejoindre la capitale avec leurs veaux Lézard et Lam. Elles partent mardi en camion avec un taureau de Lannion. Depuis plusieurs mois, Adeline Yon leur éleveuse les prépare pour ce concours en surveillant notamment de très près leur alimentation!

Shampoing à la camomille pour faire briller les poils

« C’est un régime draconien qu’on élabore avec un technicien. Il passe les voir tous les mois pour voir si elles prennent assez de poids, pas trop de gras ». Les vaches doivent garder la ligne et être propres! « On les lave avec du Mir pour dégrossir puis avec du shampoing à la camomille pour faire briller le poil ». Et on n’oublie pas le brossage. « On utilise du vrai gel pour les cheveux, mélangé avec de l’eau. Avec un vaporisateur pour faire tenir le poil », sourit Adeline qui n’est pas la seule à préparer les vaches. Elle est épaulée par son père et son cousin Christian. Ce dernier est passionné par les concours. « Je les dresse. Il faut habituer l’animal à rester calme car l’animal il peut réagir autrement quand il n’est pas chez lui », explique Christian. « Le jour du concours, l’animal doit être nickel, bien posé sur ses jambes avec une bonne tenue du dos, comme une Miss France ou Miss Bretagne ! » Le défilé devant le jury, ce sera jeudi prochain au salon à Paris. Défilé à poils mais sans Jean-Pierre Foucault!

Les derniers préparatifs avant le départ pour la salon. Johan Moison

Pour Adeline Yon, ce concours est une nécessité économique

Choix de la station

À venir dansDanssecondess