Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Concours de vaches normandes au CIMA de Mayenne, une première depuis 1998 !

-
Par , France Bleu Mayenne

Le CIMA, Carrefour Interprofessionel du monde agricole, qui se déroule jusqu'à dimanche soir au Parc des expositions de Mayenne, a accueilli le concours national de vaches normandes. Ce n'était plus arrivé depuis 21 ans.

La vache normande est reconnaissable avec ses tâches brunes.
La vache normande est reconnaissable avec ses tâches brunes. © Radio France - Willy Moreau

Mayenne, France

Elles sont 250 à passer, tâches brunes fièrement montrées, devant les jurys. Pour la première fois depuis 1998, Mayenne a accueilli le concours national de vaches normandes à l'occasion du CIMA, le Carrefour Interprofessionel du monde agricole, notre mini-Salon de l'agriculture mayennais.

Une vitrine pour le département

Mayenne a accueilli trois fois le concours national de vaches normandes se rappelle Claude Tarlevé, le président du CIMA : "Le premier c'était en 1986. Le deuxième en 1998, l'année où la France a remporté la Coupe du monde [de football]. Et cette année, il a lieu un an après que la France a gagné la Coupe du monde"

Pourtant la tenue du concours n'est pas le fruit du hasard. Les bénévoles ont travaillé d'arrache-pied pour installer le grand chapiteau blanc sous lequel les 250 vaches avancent en cercle. Au total, seize départements, essentiellement de l'Ouest de la France sont représentés. 

Des animations se sont déroulées durant le concours national comme l'explication de l’ostéopathie bovine.  - Radio France
Des animations se sont déroulées durant le concours national comme l'explication de l’ostéopathie bovine. © Radio France - Willy Moreau

Patrick est venu du Finistère avec sa vache Jachère mais le classement n'est pas la chose la plus importante pour lui : "C'est un outil de comparaison pour faire des progrès ensuite dans les exploitations"

Patrick, éleveur du Finistère, a participé au concours national de vaches normandes.

Le concours est avant tout un moyen de mettre en avant la race. Le président du CIMA, Claude Tarlevé l'a bien compris. "Les concours nationaux, explique-t-il, permettent aussi de faire connaitre notre département sur le point de vue de la vitrine de l'élevage mais aussi sur la partie agro-alimentaires". 

La fête de la Madeleine qui se déroule en lien avec le CIMA compte également profiter de cet événement. Jean-Maurice Mesnage, le président de Mayenne foires et salons espère accueillir 5.000 visiteurs supplémentaires sur les trois jours de festivités.

La fête de la madeleine : plus de 150 artisans présents

La fête de la Madeleine qui se déroule jusqu'à ce dimanche soir au Parc des expositions de Mayenne accueille au total 150 artisans et commerçants ainsi qu'une centaine de forains

Des concours départementaux d'autres races se sont déroulées ce samedi. - Radio France
Des concours départementaux d'autres races se sont déroulées ce samedi. © Radio France - Willy Moreau

Une fête populaire dopée par la présence des animaux du CIMA. "Au total, nous recevons cette année environ 400 bêtes", compte Claude Tarlevé. 

Yann, une Montbéliarde élevée à Houssay par Sébastien, a reçu un prix. - Radio France
Yann, une Montbéliarde élevée à Houssay par Sébastien, a reçu un prix. © Radio France - Willy Moreau
Choix de la station

France Bleu