Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : en Mayenne, les agriculteurs poursuivent leurs activités, "nous sommes un secteur stratégique"

-
Par , , France Bleu Mayenne

Le premier jour du nouveau confinement en France, vendredi 30 octobre, s'est traduit par une vie au ralenti dans de nombreux secteurs professionnels. Les agricultrices et les agriculteurs mayennais, eux, ont poursuivi normalement leurs activités.

exploitation agricole
exploitation agricole © Radio France

Parmi les professions qui peuvent travailler normalement pendant cette période de confinement : les agricultrices et les agriculteurs. Le secteur agricole est stratégique, les exploitants mayennais sont rassurés. Poursuite de l'activité avec toutefois quelques changements note Stéphane Guioullier, le président de la Chambre d'Agriculture de la Mayenne : "on ne ferme pas une exploitation en appuyant sur un bouton. Il faut bien s'occuper de nos animaux. Nous sommes un secteur stratégique pour l'alimentation. Il peut y avoir cela dit des conséquences si, par exemple, on approvisionne des circuits courts ou de la restauration collective, industrielle. On l'a vu au printemps dernier quand des cantines d'entreprises ou scolaires ont été fermées, ça a freiné la demande. Il a fallu réorganiser la filière bovine notamment. On a tenu et beaucoup n'ont pas senti les effets du confinement. Il faut s'adapter très vite car on travaille avec des denrées périssables". 

Autre bonne nouvelle pour le secteur : les marchés en plein air son autorisés. Dans un communiqué,  la FNSEA, le premier syndicat agricole, salue "la décision du gouvernement de maintenir, sous conditions d’application stricte des gestes barrières, l’ouverture des marchés sur la période du confinement". 

Un soulagement partagé par la Confédération paysanne et par la Coordination Rurale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess