Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : certains marchés ne seront pas supprimés en Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Après l'annonce du Premier ministre Edouard Philippe de faire cesser tout marché en France, pour éviter la contagion au coronavirus, beaucoup de professionnels et de communes ont réagi en Drôme et en Ardèche.

Marché de Valence, place des Clercs. Des consignes ont été mises en place par les commerçants face au coronavirus.
Marché de Valence, place des Clercs. Des consignes ont été mises en place par les commerçants face au coronavirus. © Radio France - Claire Leys

En début de semaine, Edouard Philippe a annoncé annuler tous les marchés de France, jugés trop dangereux face à l’épidémie de Coronavirus. Mais en Drôme comme en Ardèche, on tient à ses marchés : les consommateurs perdent leur point d’approvisionnement de produits frais et locaux, les producteurs perdent pour certains l’intégralité de leur source de revenus. Alors les deux chambres d’agriculture ont soutenu toutes les mairies qui ont fait des demandes de dérogation. Et parfois, elles ont été entendues.

Deux gros marchés survivent en Ardèche

Exemples étonnants en Ardèche, où Privas et Annonay conservent finalement leurs marchés, alors qu'il s'agit de marchés fréquentés, dans des communes fortement peuplées. A Privas, il a été démontré que les clients devaient faire plusieurs km en voiture pour rejoindre les supermarchés. Et des mesures fortes ont été prises par le maire Michel Valla : deux personnes à chaque stand ; une pour servir, l’autre pour encaisser, masques distribués par la mairie, et gants pour tous les vendeurs. Les clients ont l'interdiction de manipuler les produits à la main. Enfin, présence de la police municipale pour faire respecter les distances de protection.

Tomates Multicolores sur un étal de marché à Valence. Photo d'illustration - Radio France
Tomates Multicolores sur un étal de marché à Valence. Photo d'illustration © Radio France - Franck Daumas

Le marché de ce mercredi matin s’est déroulé sans aucun problème à Privas, il se répétera ce samedi. Autres dérogations acceptées, pour St Sauveur de Montagut, et Salavas. Parce que ces communes sont isolées et que les habitants ont besoin de ces marchés pour s’approvisionner. Mais la préfecture de l’Ardèche refuse de communiquer sur le nombre de demandes reçues. 

La situation dans la Drôme

Côté  Drôme, la préfecture n’annonce que trois demandes de dérogation. Et que dans de petites communes, sans donner de nom. Communication ultra contrôlé semble-t-il pour ne pas attiser les jalousies des voisines ou des autres départements. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu