Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus et crise agricole : le préfet Pierre Pouëssel invite à "manger des pommes (locales) !"

Fermeture de marchés, fermeture des restaurants : les producteurs agricoles locaux se retrouvent privés de beaucoup de débouchés. Une plateforme régionale Internet va être mise en place lundi pour favoriser la consommation ; la grande distribution s'engage à faire plus de place aux produits locaux.

Les producteurs locaux pourront vendre leurs produits sur le parking des grandes surfaces, par petits groupes
Les producteurs locaux pourront vendre leurs produits sur le parking des grandes surfaces, par petits groupes © Radio France - Diane Brigdland

Comment éviter que la crise liée au coronavirus n'entraîne la faillite de certains agriculteurs en région Centre Val-de-Loire ? Certains producteurs se retrouvent en effet privés de débouchés, avec la fermeture des restaurants, de la restauration collective, et de nombreux marchés en plein air. 

Un enjeu de santé, un enjeu de solidarité

"Il faut inciter les gens à consommer frais et local, a affirmé ce vendredi Pierre Pouëssel, le préfet de région Centre Val-de-Loire, lors d'une conférence de presse à Orléans. N'oublions pas que les fruits et légumes c'est plein de vitamines, donc cela relève d'abord d'une bonne hygiène alimentaire. Mais c'est aussi un acte de solidarité vis-à-vis des producteurs locaux."

Les producteurs locaux pourront vendre sur le parking des grandes surfaces

Concrètement, et à l'issue d'une réunion qui s'est tenue hier avec les représentants des grandes surfaces, le préfet annonce deux avancées :

  • "La grande distribution s'est engagée à faire davantage de place dans ses rayons aux produits locaux"
  • "Nous allons permettre aux producteurs locaux, par petits groupes, de vendre directement leurs produits en s'installant sur le parking des grandes surfaces. "

Une grande plateforme régionale mise en ligne lundi

De son côté, la Région Centre-Val-de-Loire va prendre deux nouvelles initiatives, comme l'indique François Bonneau le président du conseil régional :

  • La création d'une plateforme régionale sur Internet qui va "agréger les informations sur les produits locaux et les producteurs locaux", de façon à ce que le consommateur sache où et comment il peut acheter local. L'adresse du site sera dévoilée lundi, au moins 200 produits seront référencés au démarrage (fruits, légumes, fromages, viandes, etc)
  • Le lancement d'une campagne de communication, la semaine prochaine, sur ce sujet du "consommer frais et local"

10 000 emplois saisonniers dans l'agriculture régionale d'ici mai

Les besoins de main-d'œuvre pour les récoltes et les cueillettes en région Centre Val-de-Loire (asperges, fraises, etc) sont estimés à 10 000 emplois saisonniers, en cumulant les mois de mars, avril et mai. "Mais, a priori, ce ne sera pas un problème, explique Philippe Noyau, président de la chambre régionale de l'agriculture. Nous avons déjà reçu beaucoup de propositions de la part d'étudiants, de salariés actuellement au chômage partiel - notamment dans l'hôtellerie-restauration. Il y a aussi 200 salariés qui devaient partir en Australie cueillir des kiwis et qui se retrouvent disponibles."

"Pour autant, poursuit Philippe Noyau, il pourrait y avoir un problème de covoiturage pour venir travailler, puisque le covoiturage n'est pas autorisé actuellement. Mais encore une fois, _le problème le plus préoccupant est bien celui des débouchés_."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu