Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : le gouvernement encourage les chômeurs partiels "à aller aux champs"

Par

Le gouvernement a dévoilé, mardi 24 mars, un plan de soutien pour l'agriculture, en pleine épidémie de coronavirus. L'éxécutif appelle les chômeurs partiels à aller travailler dans les champs pour maintenir une forte production.

Un agriculteur en train de labourer son champ. Un agriculteur en train de labourer son champ.
Un agriculteur en train de labourer son champ. © Maxppp - Jean-Luc Flémal

"Il faut produire pour nourrir les Français." Le message lancé par Didier Guillaume sur France Bleu , lundi 23 mars, est on ne peut plus clair. L'agriculture est devenue la priorité du gouvernement, après le secteur de la santé, en pleine épidémie de coronavirus. L'appel lancé par le ministre, à "rejoindre la grande armée de l'agriculture française", se matérialse aujourd'hui par un plan d'action. 

Publicité
Logo France Bleu

L'éxécutif annonce une série de mesures, pour inciter les hommes et les femmes en chômage partiel depuis le début du confinement, à aller dans les champs et faire en sorte qu'il y ait toujours quelque chose dans nos assiettes.

Une plateforme en ligne

Le gouvernement va créer prochainement une plateforme, accessible sur le site du Ministère du Travail. Elle se veut simple d'utilisation. Pas besoin de créer de compte, ni de faire un CV.

Vous aurez accès aux offres d'emplois saisonniers mises à jour régulièrement et vous pourrez contacter directement l'agriculteur en quête de main d'oeuvre, sans passer par Pôle Emploi, même si vous n'avez aucune expérience dans le domaine.

Cumul des deux contrats

Le gouvernement assure que le contrat de travail saisonnier, une fois qu'il est signé, peut se cumuler avec l'indemnité d'activité partielle. Il faut simplement que votre employeur initial soit au courant, et à partir du moment où il souhaite reprendre l'activité, il doit vous le dire 7 jours avant. Le temps aussi pour l'agriculteur de vous libérer et de se retourner.

Cette initiave est aussi valable pour les bénéficiaires du fonds de solidarité pour les très petites entreprises, les indépendants, les micro-entrepreneurs et les professions libérales. Ils pourront cumuler ces contrats courts dans le secteur agricole avec le versement du fonds pour le mois d'avril. Il sera d'environ 1.500 euros, sur demande auprès du site des impôts.

Production en hausse

Ce plan répond à une demande du secteur agricole. Non seulement parce que la production va augmenter pour nourrir tout le monde, même si c'est trop tôt pour le chiffrer aujourd'hui. Mais aussi parce qu'il y a les semis de printemps qui arrivent pour les carottes, les betteraves ou les haricots.

Selon la FNSEA, premier syndicat agricole, il y a besoin de 200.000 personnes supplémentaires sur les 3 mois à venir dans le secteur. Sa présidente, Christiane Lambert, a affirmé sur franceinfo, mercredi, que "40 000 personnes" se sont déjà portées volontaires pour aller travailler dans les champs.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu